Nouvelles

Marre des douleurs lombaires ? Restez toujours actif !

L'an passé, 1 Belge sur 5 a souffert de douleurs lombaires. Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) souhaite adresser à ces personnes un message clair : ne pas s'inquiéter et surtout rester actif !

Prenez soin de vous et restez actif

De nombreuses personnes souffrant de douleurs lombaires cessent toute activité physique de crainte d'aggraver leur état. L'étude du KCE révèle au contraire l'importance de cette activité physique : ces personnes doivent absolument rester actives, c'est-à-dire poursuivre leurs activités quotidiennes, voire effectuer des exercices. Dans la grande majorité des cas, le mal de dos guérit en effet spontanément. La base du traitement consiste à prendre soin de soi, faire confiance à la nature et éviter la "médicalisation". 

Examens radiologiques et médicaments avec modération

La "médicalisation" fait surtout référence aux examens radiologiques (radiographie, scan ou IRM), les médicaments et la chirurgie, et n'est nécessaire que dans un nombre de cas très limité. Les examens radiologiques exposent le patient inutilement à des radiations et sont très coûteux. La devise suivante s'applique donc aux médicaments : seulement si c’est vraiment nécessaire et toujours pour la plus courte période possible. La décision d’opérer doit toujours être prise en consultation pluridisciplinaire.
 
 

Catégories associées

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog Bon pour vous des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé. Conseils, actualités du secteur, infos sur nos ateliers et séances d’info.

Les frais de reconstruction mammaire remontent en flèche

Nouvelles 15 mars 2018

Lorsque les médecins utilisent une nouvelle technique telle que le lipofilling pour reconstruire un sein après un cancer, le prix pour la patiente peut grimper jusqu’à près de 5.000 euros. Kom op tegen Kanker, une association flamande, en a été avertie par plusieurs personnes et tire à présent la sonnette d’alarme. 

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

Guichet on-line

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur e-Box, …

Guichet on-line