Conseil

Composition du lait maternel

Savez-vous que la composition du lait maternel change constamment ? Elle dépend de l'alimentation de la maman, de la durée de la grossesse, de l'âge du bébé et de la durée de la tétée.

En tant que maman, il importe de manger sain et varié, et aussi de boire beaucoup. Une alimentation saine et variée est garante d’un esprit et d’un corps en bonne santé. Ceci influence aussi votre bébé.
 

Eau

Le lait maternel est en grande partie composé d'eau. C’est nécessaire pour couvrir les besoins en eau de votre bébé, qui sont importants à cause du déséquilibre entre son volume corporel et sa capacité rénale. Jusqu'à l'âge de 6 mois, l'allaitement maternel peut couvrir l'intégralité des besoins en eau de votre bébé. S'il fait chaud ou s'il a de la fièvre, son besoin en eau s'accroît. Bébé réclamera alors plus de lait.

Forte de ces connaissances, vous comprenez maintenant qu'en tant que jeune maman, il est capital de boire en suffisance pendant toute la durée de l'allaitement. Ceci vous évitera une déshydratation et permettra d'assurer une composition optimale de votre lait. 

Énergie

Un nourrisson a besoin d'une quantité phénoménale d'énergie pour grandir et métaboliser de nouveaux tissus. Or, le lait maternel contient plus de calories que le lait de vache. Ces calories présentes dans le lait proviennent en grande majorité de la masse graisseuse accumulée pendant votre grossesse.

Protéines

Les protéines servent à entretenir les tissus, à apporter des acides aminés essentiels et participent à la croissance. Mais vu que les reins de votre tout-petit ne fonctionnent pas encore à cent pour cent, il ne faut pas qu'il ingère trop de protéines. La teneur en protéines du lait maternel équivaut à la moitié de celle du lait de vache.

La maman transmet une partie de ses propres protéines dans son lait maternel. Dans notre société occidentale, on consomme plus de protéines que la quantité recommandée. Une jeune maman n'a dès lors pas besoin d'augmenter sa consommation de protéines.

Lipides

Le lait maternel est très riche en lipides, qui sont cruciaux pour la croissance, le développement du cerveau et l'apport énergétique d'un bébé. Les nourrissons surtout, mais les enfants jusqu'à 5 ans aussi, ont un besoin accru de graisses.

La composition lipidique du lait maternel varie fortement. La teneur en graisses augmente en fonction de l'âge de bébé et de la durée de l'allaitement. Au début de la tétée, la teneur en graisses du lait est en effet inférieure à celle relevée vers la fin. Dès lors, votre bébé peut boire suffisamment sans se sentir trop vite rassasié, car les lipides apportent rapidement un sentiment de satiété.

Pendant les trois premiers mois, les lipides que renferme le lait maternel proviennent majoritairement des réserves de graisse accumulées pendant la grossesse. Pas besoin donc de consommer des graisses supplémentaires pendant ce laps de temps. Si vous allaitez au sein pendant plus de trois mois, prendre un supplément d'acide linoléique devient important. Cette substance se trouve principalement dans les huiles et les graisses, et dans une moindre mesure dans les produits laitiers, les œufs, les céréales et les poissons gras.

Glucides

Le lait maternel est plus riche en glucides que le lait de vache. Les glucides constituent un important apport énergétique pour votre tout-petit. C'est du reste pour cela que le lait maternel a un goût plus sucré. Nul besoin, pour la maman, de consommer davantage d'hydrates de carbone !

Minéraux

Le lait maternel ne contient que peu de minéraux, par nécessité puisque la fonction rénale d'un nourrisson n'est pas encore tout à fait au point. Lorsqu'il était dans votre ventre, votre bébé s'est constitué des réserves suffisantes pour ses 6 premiers mois de vie. C'est entre 4 et 12 mois qu'un bébé a le plus grand besoin de fer. Il importe dès lors de lui assurer une source de fer à partir de ce moment. La meilleure solution, pour ce faire, est la purée de légumes.

Quant à la maman, elle doit alors veiller à absorber du calcium en suffisance, puisqu'elle en donne beaucoup dans son lait maternel. Comme sources de calcium, rien de tel que les produits laitiers, les légumes verts, les céréales complètes et l'eau.

Vitamines

Le lait maternel renferme des vitamines A, B et C. Comme il ne contient pas de vitamine D, un complément s'avère parfois nécessaire. Demandez conseil à votre médecin.

 
Samenstelling borstvoeding

Catégories associées

Dossier grossesse et naissance

Des infos sur la grossesse, l’accouchement, et la vie avec un nouveau-né. Appuyez-vous aussi sur la Mutualité Partena pour les soins après l’accouchement, l’accueil de votre bébé, votre congé de maternité et des avantages pour votre bébé.

En savoir davantage ? Contactez-nous !

Intéressé par nos produits ? En savoir davantage sur nos services ? Posez votre question grâce à notre formulaire de contact. Nos collaborateurs seront heureux de vous aider.

Blog et nouvelles

Vous trouverez sur notre blog Bon pour vous des informations supplémentaires sur tout ce qui concerne la santé. Conseils, actualités du secteur, infos sur nos ateliers et séances d’info.

Donner le sein, un bon départ

Donner le sein, un bon départ

Blog 27 octobre 2015

Dès avant la naissance d'un bébé, la plupart des parents ont décidé s'ils allaient le nourrir au sein ou au biberon. Pourtant, le choix n'est pas aussi simple. Pour un nouveau-né, recevoir un lait contenant tous les éléments dont il a besoin pour éviter toute anomalie ou carence est d'une importance vitale. 

Nous sommes toujours à l'écoute

Choisir la Mutualité Partena, c’est choisir une mutualité indépendante, accessible où et quand cela vous convient ! Nous vous assurons vous et les vôtres de manière optimale, avec le souci de la qualité d’un service personnalisé.


Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

Guichet on-line

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur e-Box, …

Guichet on-line