Comment se déroule la vaccination ?

La vaccination contre le COVID-19 bat son plein. Vous avez peut-être des questions sur le moment où vous serez vacciné(e), et sur les modalités pratiques. Une réponse à vos questions pratiques sur la vaccination.

Questions ou doutes ? En savoir plus

La vaccination contre le COVID-19 : en pratique

Quand pourrez-vous recevoir votre injection ? Combien de doses recevrez-vous et comment se déroulera la vaccination ? Et si vous ne pouvez pas vous rendre au centre de vaccination, parce que votre mobilité est réduite ? Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur la vaccination contre la coronavirus.

Comment puis-je savoir où et quand je devrai me faire vacciner ?

  • Lorsque votre tour viendra de recevoir le vaccin gratuit contre la coronavirus, vous recevrez une invitation personnelle à vous faire vacciner environ deux semaines à l'avance.
  • La lettre sera envoyée à votre adresse officielle, telle qu'elle est connue dans le Registre national.
  • Les invitations par SMS ou par e-mail seront envoyées au numéro de téléphone et à l'adresse e-mail connus par la mutualité. Vous pouvez mettre à jour vos données sur MonPartena, votre mutualité en ligne.
  • Vous pouvez confirmer, refuser ou déplacer le rendez-vous.
  • L'invitation mentionne aussi dans quel centre de vaccination votre vaccination aura lieu. 
 
 

Quel est le rôle de la mutualité ?

La Mutualité Partena soutient la campagne de vaccination contre le COVID-19, en vous informant, en vous sensibilisant, et en partageant les coordonnées de nos affiliés pour alimenter la base de données de vaccination.
Découvrez le rôle de la mutualité dans la campagne de vaccination et le traitement de vos données.
 

Comment fonctionne le vaccin contre le COVID-19 ?

Les vaccins agissent en stimulant et en préparant le système immunitaire (les défenses naturelles de l'organisme) à reconnaître un germe particulier, et à se défendre contre lui ou contre une maladie infectieuse.

Si vous êtes infecté(e) ultérieurement par le virus, votre système immunitaire le reconnaît et, parce qu'il est déjà prêt à l'attaquer, vous protège contre ce virus, par exemple le COVID-19.
Il existe actuellement divers vaccins qui sont fabriqués selon des procédés différents. Ils offrent différents moyens de renforcer les défenses contre le virus.

 
Info sur la vaccination contre le coronavirus
 

Questions ou doutes ?

Il est très important de bien s'informer sur les vaccins afin de faire les bons choix. Vous ne savez pas où chercher ? Nous vous guiderons vers des informations fiables.
En savoir plus
 

Comment se déroule la vaccination ?

  • Vous recevrez une injection dans la partie supérieure du bras. Vous recevrez une deuxième injection, 3 ou 4 semaines après la première. Actuellement, deux injections sont nécessaires pour chaque vaccin, sauf pour le vaccin Johnson & Johnson.
  • Après la vaccination, il faut de 10 à 14 jours pour que votre organisme commence à produire des anticorps. Ce n'est qu'à ce moment-là que le vaccin vous protégera le mieux possible contre le coronavirus.
 
 

Gratuit et pas obligatoire

Le vaccin contre le coronavirus est gratuit et non obligatoire. Il est évidemment recommandé de se faire vacciner. En Belgique, seul le vaccin contre la polio est obligatoire. Tous les autres sont fortement recommandés. Il en est de même pour le vaccin contre le COVID-19.

Mobilité réduite ?

Si vous ne pouvez pas vous rendre au centre de vaccination pour des raisons légitimes, la commune organisera un transport alternatif. Il existe aussi des équipes mobiles qui vaccinent à domicile. Personne n'est oublié.
 

Questions fréquemment posées

Peut-on vacciner un patient ayant fait la COVID et guéri complètement cliniquement avec ou sans anticorps ? Si oui, devra-t-il recevoir la dose prévue ?

Un patient ayant fait la COVID peut effectivement être vacciné. L’immunité n’est pas garantie par la présence (ou non) d’anticorps, que la personne ait été ou non symptomatique, et les études cliniques ont bien montré que la vaccination est aussi sûre et aussi efficace chez les personnes avec anticorps que chez celles sans anticorps.
Par ailleurs, les vaccins qui le nécessitent seront administrés en deux doses, que le patient ait été préalablement ou non positif à la Covid-19.

Aura-t-on le droit de choisir son vaccin ?

Il n’est pas prévu que le patient choisisse son vaccin dans cette première phase de vaccination massive vu l’objectif de nous protéger tous le plus vite possible de la pandémie ; la pandémie passée, il appartiendra ensuite, comme pour les autres vaccins, au prescripteur de définir avec chacun de ses patients, le cas échéant, selon la situation de son patient, de recourir à tel ou tel vaccin. Les médecins traitants qui sont et restent les conseillers de leur patient, sur la base des données scientifiques validées disponibles.

Quels sont les effets secondaires des vaccins anti Covid-19 ?

Comme tous les vaccins, certains effets indésirables peuvent apparaître.
Les effets secondaires courants sont ceux d’une vaccination classique. Localement : douleur à l’injection, érythème (rougeur), gonflement. Au niveau général : fièvre, maux de tête, myalgies. Il est aussi possible d’avoir une réaction allergique (éruption cutanée, problèmes respiratoires, etc.) parce que vous êtes allergique à l'un des ingrédients du vaccin, comme c’est le cas avec d’autres vaccins. C’est ce que l’on appelle le risque d’effet indésirable sévère et il représente moins de 0.5% de la population des études cliniques. Par mesure de précaution, les personnes ayant des antécédents d'allergies sévères ne seront pas vaccinées avec le vaccin Pfizer.
On constate davantage de réactions après la deuxième dose, un risque de réactions moins élevé chez les plus de 55 ans et la plupart des effets secondaires étaient légers à modérés et résolus rapidement.
L'AFMPS publie chaque semaine un aperçu cumulatif des effets indésirables signalés suite à l'administration d'un vaccin Covid-19 en Belgique. Cet aperçu fait l'objet d'une actualité hebdomadaire, consultable sur leur fil d'actualités.
(En cours d'actualisation)

La vaccination permettra-t-elle de lever les gestes barrière ?

La vaccination ne va pas nous permettre de retrouver d’un seul coup nos libertés et nos habitudes. Se protéger en respectant les gestes barrière ainsi que toutes les précautions utiles (l’aération des locaux, par exemple) restera indispensable un certain moment pour plusieurs raisons :

  • Le vaccin ne protège pas immédiatement après son administration ;
  • l’Ensemble de la population ne sera pas de suite vaccinée ;
  • La durée de protection n’est pas encore scientifiquement établie ;
  • Si la personne vaccinée est mieux protégée, on ne sait pas encore bien dans quelle mesure elle peut encore transmettre le virus à d’autres qui seraient sans protection.

La contagiosité d’une personne vaccinée est en cours d’étude.