Vaccins : votre score

Vous avez fait le test sur les vaccins et avez obtenu un score de 6 sur 6. Vous trouverez ici plus d'informations sur les faits et les fables du test.

Vous avez obtenu un score de 6 sur 6

De nombreux préjugés et informations sans fondement circulent à propos des vaccins. C’est pourquoi il est essentiel de bien vous informer, et de consulter des sources fiables, si vous êtes à la recherche d’informations. Pour en savoir davantage sur les malentendus les plus courants à propos des vaccins et de la vaccination.

"Les vaccins renforcent le système immunitaire"

VRAI

Au contraire, les vaccins stimulent notre système immunitaire. Ils permettent à notre corps de produire des anticorps sans que nous soyons malades. C’est grâce à ces anticorps que nous sommes protégés lorsque nous sommes réellement confrontés à la maladie. Vous devez donc considérer les vaccins comme des leçons pour votre système immunitaire.
 

Se faire vacciner, à quoi ça sert ?

Se faire vacciner est un acte de protection individuelle et collective.
En savoir plus
 

"Mon bébé est bien trop fragile pour être vacciné contre autant de maladies à la fois !"

FAUX

Votre tout-petit est bien moins fragile qu’il n’en a l’air : dès sa naissance, il est exposé naturellement à des milliers de milliards de microbes divers, et il est parfaitement capable de répondre à plusieurs vaccins en même temps, ainsi qu’à d’autres stimulations provenant de son environnement.

De plus, les vaccins combinés n’associent pas n’importe quels vaccins : toute nouvelle combinaison est soumise à des études scientifiques, pour vérifier que les préparations vaccinales sont compatibles, et que la combinaison ne réduit pas l’efficacité des différents vaccins, ni n’augmente les risques d’effets indésirables.

 

"La vaccination est toujours utile quand on a plus de 65 ans"

VRAI

Certaines maladies peuvent avoir de graves conséquences pour les personnes âgées. C'est pourquoi il est fortement conseillé à cette tranche d'âge de se faire vacciner contre la grippe, par exemple. Si votre schéma de vaccination n’est pas complet, demandez à votre médecin généraliste si un rattrapage des vaccins peut être envisagé.

"Les vaccins entraînent de nombreux effets secondaires"

C’est un malentendu

Il peut parfois y avoir des effets secondaires, mineurs et transitoires. Toutefois, le risque d'effets secondaires graves est minime. Il est plus dangereux de ne pas se faire vacciner que de le faire. Il n'existe aucune preuve que les vaccins puissent provoquer des maladies graves ou chroniques. En outre, les vaccins sont testés en profondeur et doivent répondre à des exigences de sécurité strictes avant d'être mis sur le marché.
 

"Vous devez vous faire vacciner contre des maladies qui n’existent plus chez nous."

VRAI

Jusqu’après la deuxième Guerre Mondiale, les épidémies de polio semaient la terreur dans nos pays. Aujourd’hui, beaucoup de familles ne savent même plus ce qu’est cette maladie et remettent en cause l’utilité de se faire vacciner.

Mais ce n’est pas parce qu’une maladie est réputée disparue que le microbe responsable n’existe plus. C’est pourquoi il est important de se faire vacciner même si la maladie est moins présente dans nos régions.

 

"Le vaccin contre la rougeole peut déclencher l’autisme"

FAUX

Le vaccin contre la rougeole est tout à fait sûr. D’où vient alors ce lien entre autisme et vaccin contre la rougeole ? L’association entre autisme et vaccination contre la rougeole a été évoquée il y a plus de 20 ans, dans un article totalement contesté scientifiquement. L’auteur responsable de cette étude et de cet article a d’ailleurs été suspendu en tant que médecin. Depuis lors, de nombreuses études approfondies ont démenti cette association.
 
 

Autres malentendus nuancés

"Les vaccins, ça ne sert à rien. Je me suis fait vacciner contre la grippe, et je l’ai attrapée quand même."

VRAI et FAUX

Après la vaccination contre la grippe, votre organisme met deux semaines à développer assez d’anticorps pour vous protéger. Si vous êtes contaminé(e) pendant ce laps de temps, vous pouvez effectivement "faire" la grippe, mais sous une forme atténuée. La composition du vaccin est adaptée chaque année aux principales souches virales en circulation. C’est pour cette raison, qu’il faut se faire vacciner chaque année également. Si vous êtes contaminé(e) par une autre souche, vous pouvez en effet tomber malade, mais moins gravement qu’une personne non vaccinée. Il faut savoir que la grippe augmente le risque de complications qui peuvent être graves. Il est donc préférable de se faire vacciner, surtout si vous appartenez à un groupe à risque. 

 
Plus d'informations sur les groupes à risque sur le site du Conseil Supérieur de la Santé.
 

Se faire vacciner, c’est un choix personnel.

VRAI et FAUX

Les personnes qui refusent de se faire vacciner ou de faire vacciner leurs enfants justifient souvent leur décision en invoquant la liberté individuelle. Mais ce choix, si personnel soit-il, relève aussi d’une responsabilité collective : la protection de la population contre certaines maladies infectieuses n’est possible que si le nombre de personnes vaccinées atteint un certain seuil.

 
Spuitje
 

Questions ou doutes ?

Il est très important de bien s'informer sur les vaccins afin de faire les bons choix. Vous ne savez pas où chercher ? Nous vous guiderons vers des informations fiables.
En savoir plus
 

Combien coûte un vaccin ? 

La plupart sont en effet gratuits. D’autres sont partiellement remboursés par la mutualité. Voici quelques explications !
En savoir plus