Voici comment rester en équilibre

Trouver le juste équilibre entre travail et vie privée, du temps pour vous et celui réservé à vos proches, détente et défi : comment faire ? Ces conseils vous aideront à garder le contrôle.

Voici comment conserver son équilibre

Si les possibilités de vous détendre sont limitées, les niveaux de stress élevés, et les réseaux d’aide difficilement disponibles, conserver son équilibre constitue un défi à relever encore plus important que d’habitude. Gardez le cap grâce à ces conseils.

Plus que jamais dans ces temps de coronavirus, c’est un vrai défi de combiner tous les rôles de maman, partenaire, collègue , amie, ... A la fin de la journée, j’ai souvent le sentiment de n’avoir tout fait ‘qu’à moitié’. J’entends heureusement les autres mamans dire qu’elles partagent cette impression, ce qui me permet d’être plus indulgente avec moi-même.

Karen, 31

Famille : organiser et communiquer en douceur

  • Faites un planning incluant travail, famille, et temps libre

    Veillez à réserver un peu de temps pour vous.

  • Soyez indulgent(e) et flexible dans votre planning

    Définissez des priorités, comme : Est-il vraiment nécessaire de nettoyer la maison toutes les semaines ? Que pouvez-vous faire de manière moins perfectionniste, devez-vous vraiment être toujours disponible en tant que parent, ... ?

  • Soyez honnête vis-à-vis des enfants

    Faites-leur comprendre que la situation est exceptionnelle, que vous ne savez pas toujours ce qui va arriver, ni comment trouver des solutions. Insistez bien sur le fait que c’est temporaire.

  • Essayez de ne pas travailler quand vous passez du temps ensemble.

    Dans les circonstances actuelles, il est essentiel d’être vraiment présent les uns pour les autres. Préservez votre espace de vie dans ces moments-là de toute intrusion du travail.

  • Réunissez-vous de temps en temps pour parler en famille

    Les enfants et les ados ont besoin de transparence et d’écoute. Attachez aussi de l’attention aux choses positives : ‘Nous faisons quand même des choses, malgré tout '.
 

Communication : définissez vos limites

  • Osez aborder avec votre employeur ce qui est réalisable dans les circonstances actuelles. Ne laissez pas le stress au travail ou la peur de perdre votre emploi s’insinuer. Si vous devez continuer, des ajustements sont indispensables.
  • Informez l’école de vos enfants de votre situation familiale actuelle, et de ce qui est réalisable pour vous. Tenez les enseignants au courant si vous avez des difficultés, et cherchez ensemble des solutions et des compromis.

Prenez soin de vous : vous aussi méritez de l’attention

  • Offrez-vous du temps et de l’espace, aussi difficile que ce soit aujourd’hui. Vous avez besoin de temps pour digérer tout ce qui se passe. Réservez-vous ce temps en conscience.
  • Parlez-en à votre entourage : expliquez pourquoi vous avez besoin de ce temps et de cet espace. Vous leur donnez ainsi la chance de faire la même chose.
  • Ayez bien conscience que vous méritez complètement ce temps pour vous occuper de vous. Les circonstances sont exceptionnelles. Vous êtes plus vite fatigué(e), et avez besoin de davantage de temps pour récupérer, ... c’est on ne peut plus normal.
 
 

Vos réseaux : faites-vous aider

  • Continuez à vous adresser à vos réseaux et à vos soutiens pour leur parler. Téléphonez, conversez en ligne, allez vous balader ensemble, ... Vider votre sac, témoigner de compréhension pour vos situations mutuelles, demander conseil, échanger des idées : ça a plus de valeur que jamais.
  • Si vous n’en sortez pas vous-même, cherchez de l’aide. Saviez-vous que grâce à la Mutualité Partena, vous bénéficiez gratuitement de 5 entretiens avec un(e) psychologue de la Ligne d’écoute ? Faites-y appel, ou informez-vous sans engagement des options envisageables dans votre situation.
 
 
 

Vous avez trop de choses en tête ?

Le test de résistance vous indique en quelques minutes si vous tenez le coup, évoluez en zone de danger ou avez atteint le niveau du surmenage. Vous recevrez ensuite une aide adaptée à votre situation. N’hésitez pas : prenez le temps de réfléchir à comment vous vous sentez.
Faites le test maintenant !
 

Témoignages

Quand tout change aussi vite, j’essaie de ralentir la cadence. Il faut d’abord accepter que tout ne peut pas se dérouler parfaitement pour le moment. Ce n’est qu’ensuite qu’on peut s’adapter.

Bart, 44

Même si tout est plus difficile, j’essaie de rester positive et de garder courage. Manger sainement, et aller me promener tous les jours après le travail : de petites choses bonnes pour le corps et l’esprit, et qui font tellement de bien.

Sofie, 47

Je ne rencontre vraiment aucun problème dans ces temps de coronavirus. Enfant, j’ai été forcée d’apprendre à vivre autrement et plus calmement. Cette expérience me sert aujourd’hui.

Elke, 33

Des conseils pour vous

Bougez

En bougeant, vous donnez une chance à votre corps d’éliminer toute votre adrénaline pour la remplacer par de l’ocytocine et de la mélatonine, les hormones qui vous apaisent. Une promenade vivifiante suffit, ne placez pas la barre trop haut.
Téléchargez ici

Demander de l’aide

Demander de l’aide n’est pas un signe d’impuissance, mais témoigne de modestie et de connaissance de soi. Voyez vous-même ce pour quoi vous avez précisément besoin d’aide, et à qui vous adresser. Et n’hésitez pas à demander cette aide. Vous serez étonné de la disponibilité des gens si vous leur dites clairement ce qu’ils peuvent faire pour vous.
Toerkedoen

Offrez-vous un quart d’heure pour vous inquiéter

Offrez-vous un quart d’heure pour vous inquiéter : vous pouvez vous inquiéter à fond pendant ce quart d’heure, mais ni avant, ni après. Notez les motifs d’inquiétude qui surgissent à d’autres moments, et conservez-les pour le moment où vous inquiéter.

Déposez votre téléphone hors de votre vue

et réglez-le sur silencieux. Pas la peine de traquer le contenu des journaux en ligne, ni des media sociaux. Vous éviterez ainsi d’être constamment dérangé ou interrompu pendant vos autres occupations.

Penser positivement

Penser positivement et avoir confiance en soi, ça peut faire des miracles. Si vous retenez surtout les réactions négatives des autres à votre égard, cela vous rendra malheureux. Retenez surtout les éléments positifs, et vous pourrez mener une existence plus équilibrée.
 

Parler, ça aide

En tant que client de la Mutualité Partena, vous bénéficiez gratuitement de 5 entretiens avec un(e) psychologue grâce à la Ligne d’écoute Partena. Si vous avez besoin d’aide, ou si vous vous faites du souci pour quelqu’un de votre entourage, appelez le T. 0800 88 0 81 pour un entretien exploratoire sans engagement.
Voici comment travaille la Ligne d’écoute

Problèmes psychiques : voici comment vous pouvez apporter votre aide

Vous vous faites du souci pour quelqu’un de votre entourage qui éprouve des difficultés ? Comment l’aider au mieux ? Et que devez-vous éviter de faire si quelqu’un souffre d’une surcharge mentale ? Voici comment faire la différence. 
Comment vous pouvez apporter votre aide