Les problèmes psychiques : Voici comment apporter votre aide

Vous vous faites du souci pour quelqu’un de votre entourage qui traverse des difficultés ? Comment pouvez-vous l’aider ? Voici quelques bons conseils.

Comment aider quelqu'un qui est surchargé ?

Toute personne surchargée aura du mal à voir des solutions, ou n'aura tout simplement pas le courage de changer sa situation. Dans ce cas, une aide extérieure peut être plus que la bienvenue. C'est ainsi que vous faites la différence.

Ce que vous pouvez faire

  • Soyez attentif aux signaux et prenez-les au sérieux

    Si vous remarquez que le comportement ou l’apparence d’une personne se modifie, cela peut constituer un signal d’alerte pour des problèmes psychiques. Si quelqu’un se coupe de son entourage, si vous remarquez des sautes d’humeur ou des émotions virulentes, ou si quelqu’un dit que ça ne va pas, prenez-le au sérieux. Surtout si vous percevez plusieurs signaux en même temps, ou s’ils persistent. S’ils accompagnent un sentiment de perdition ou un revers de l’existence, redoublez de vigilance.
  • Parlez-en

    Osez parler ouvertement des pensées ou des sentiments négatifs éprouvés par la personne. En évoquant le sujet, vous l’aidez à prendre de la hauteur par rapport à la situation. Vous pourrez ainsi évaluer ensemble la gravité du problème, et chercher une aide appropriée.
  • Gardez le contact

    Le contact social et le sentiment de pouvoir s’adresser à quelqu’un aident à affronter les problèmes psychiques. Quelle que soit la volonté d’isolement d’une personne par rapport au monde extérieur, le besoin de contacts est toujours présent. Demandez donc régulièrement comment ça va, et montrez que vous êtes là.
  • Construisez un réseau d'aide

    Vous ne devez pas être seul face au défi. Il y a souvent d’autres personnes dans les réseaux de celui ou celle qui est en difficulté, qui peuvent lui apporter une aide. Assurez-vous que la personne est d’accord pour que vous impliquiez d’autres intervenants, et demandez leur aide. Vous construisez ainsi un réseau d’aide autour de la personne en difficulté.
  • Cherchez une aide professionnelle

    Il se pourrait qu’une conversation avec vous ne suffise pas. Faites-vous aider si vous sentez que le problème est trop important à cerner. Discutez avec la personne concernée du type d’aide qu’elle estime être la plus appropriée, et aidez-la dans ses démarches concrètes pour trouver une aide professionnelle.
  • Prenez soin de vous

    N’en faites pas plus que ce vous êtes capable d’absorber, et veillez à pouvoir compter sur quelqu’un avec qui partager vos questions, vos sentiments d’impuissance, vos doutes, ...

Ce que vous ne devez pas faire

  • Minimaliser les problèmes

    Nous réagissons tous à notre manière aux événements et aux sentiments. Ecoutez sans juger, montrez de la compréhension, et prenez chaque signal au sérieux.
  • Proposer immédiatement des solutions

    Une personne en difficulté veut que ses problèmes soient pris au sérieux. Prenez le temps de l’écouter, témoignez de la compréhension, et dites-lui bien que vous êtes là pour lui ou pour elle. Vous pourrez ensuite chercher ensemble l’aide la plus appropriée, mais ne forcez jamais les choses.
  • Promettre que vous n'en parlerez à personne d'autre

    Vous ne pourrez pas toujours respecter cette promesse. Dans certaines situations, il est indispensable de faire appel à une aide extérieure.
  • Promettre que vous pourrez tout résoudre

    Il se pourrait qu’une conversation ou l’aide de l’entourage ne suffise pas. Faites donc preuve de réalisme dans les promesses que vous faites.
 
Schijfruimtevol

Parler, ça aide

En tant que client de la Mutualité Partena, vous bénéficiez gratuitement de 5 entretiens avec un(e) psychologue grâce à la Ligne d’écoute Partena.

Si vous avez besoin d’aide, ou si vous vous faites du souci pour quelqu’un de votre entourage, appelez le T. 0800 88 0 81 pour un entretien exploratoire sans engagement. 
Voici comment travaille la Ligne d’écoute

Vous avez trop de choses en tête ?

Le test de résistance vous indique en quelques minutes si vous tenez le coup, évoluez en zone de danger ou avez atteint le niveau du surmenage. Vous recevrez ensuite une aide adaptée à votre situation. N’hésitez pas : prenez le temps de réfléchir à comment vous vous sentez.
Faites le test maintenant !