Vous ne connaissez pas d’anges gardiens

Mais en êtes-vous sûr(e) ? Il y a bien plus d’anges gardiens que vous ne le pensez. Envie de savoir qui ils sont, et de découvrir leur histoire ? Pour en savoir davantage.

Il y a plus d'anges gardiens que vous ne le pensez

Une enquête de la Mutualité Partena révèle qu’1 personne sur 2 assume des tâches au profit d’une personne malade ou dépendante. De chauffeur à psychologue ou coach santé : ces micro-superhéros changent plusieurs fois par jour de casquette, et jonglent avec le temps et l’énergie. Et pourtant, ils ne se considèrent pas le plus souvent comme des aidants proches. Il est temps de les mettre à l’honneur : faites la connaissances des anges gardiens.
Zorg dragen petjes

Il est utile de prendre du temps pour soi de temps en temps. Sinon, c'est trop lourd.

Tine, 42

Des anges gardiens racontent

Devenir ange gardien, ça peut vous arriver. A vous d’en tirer le meilleur parti. Des anges gardiens nous parlent du rôle qu’ils remplissent.
Lisez leur histoire

Apporter son aide, ça va de soi 

Notre récente enquête le confirme : 1 personne sur 2 est ou a été un jour un ange gardien. Et quasi toutes les personnes interrogées se disent prêtes à assumer des tâches d’aide et de soins au profit de quelqu’un de leur entourage, qui deviendrait dépendant. S’occuper d’une personne et lui apporter de l’aide est donc presqu’une évidence pour beaucoup de gens.

Ange gardien, pas aidant proche

Les anges gardiens s’occupent surtout de personnes âgées dans la famille, comme des parents ou beaux-parents d’âge avancé, sans oublier ceux qui s’investissent, corps et âme, pour un enfant en demande de soins, auprès d’un ami en détresse, ou d’un voisin qui a besoin d’un peu d’aide. Les anges gardiens font les courses, assument des tâches ménagères ou apportent une aide administrative. Mais ils remplissent aussi beaucoup d’autres missions moins visibles, comme celle de coach santé ou de coach mental. Et ce qui est remarquable, c’est que bien qu’ils s’investissent intensivement pendant de longues périodes, beaucoup d’anges gardiens répugnent à se voir comme aidants proches. 

Par amour et par nécessité

La plupart des anges gardiens déclarent s’investir par amour, et préférer le faire eux-mêmes, quand bien même d’autres possibilités existent. Une grande partie d’entre eux sont motivés par un sentiment de nécessité : ils estiment ne pas pouvoir se soustraire à leurs ‘obligations’. La (sur)charge émotionnelle de l’aide apportée, les contrariétés administratives et la combinaison avec la vie professionnelle semblent parfois peser chez ces personnes. 

Qui veille sur l’ange gardien ?

Les interviews réalisées dans le cadre de cette campagne révèlent que les anges gardiens doivent souvent s’effacer (bien malgré eux) dans le processus d’aide auquel ils contribuent. Notre enquête démontre que la mutualité est l’organisme dont ils attentent le plus souvent une aide. Et pourtant, un tiers des anges gardiens seulement ont sollicité cette aide, essentiellement pour s’inquiéter d’éventuelles interventions financières.

De l’aide professionnelle, et un petit coup de mains des amis

Cette campagne vise à souligner que la Mutualité Partena peut faire bien plus qu’aider à bénéficier d’interventions. Les clients qui ont besoin d’aide et de soins peuvent compter sur les conseils et l’aide de notre Service Action Sociale, et sur notre large offre d’aides et de soins professionnels. Nous tenons à apporter notre soutien aux anges gardiens, et encourager leur entourage à leur donner de temps en temps un petit coup de mains.


Connaissez-vous un ange gardien ? A moins que vous n’en soyez un ? Faites le test !

 
 

Voici comment vous aidez les anges gardiens dans votre environnement

Voici comment faire la différence

  • Apportez un repas chaud à domicile

    Tour le monde est sensible à un bon repas chaud livré à domicile. A plus forte raison, un ange gardien très occupé. Si vous n’avez pas de talents culinaires, un bon cadeau pour un repas à emporter chez le traiteur du coin sera tout autant apprécié.

  • Passez un coup de fil, envoyez un e-mail ou adressez un sms

    Rappelez à l’ange gardien que vous ne l’avez pas oublié(e). Il ne faut pas nécessairement que cela dure longtemps, sauf si l’ange gardien y est disposé(e). Adressez-lui régulièrement un petit signe pour lui montrer qu’il ou elle est dans vos pensées. 

  • Ecoutez

    C’est souvent la meilleure chose que vous puissiez faire pour quelqu’un : juste prêter l’oreille. Vous aurez peut-être l’impression de ne rien faire d’utile, mais ne sous-estimez pas la valeur d’une oreille attentive à qui on peut se confier, qui ne porte pas de jugement et qui apporte sa sympathie. Essayez de ne pas insérer vos propres expériences dans la conversation, à moins que votre interlocuteur ne vous y invite.

  • Vérifiez ce dont l’ange gardien a besoin

    Proposez une aide concrète : proposez de faire les courses, de tondre la pelouse, d’effectuer des formalités, de préparer à manger ou de faire le taxi. Faites attention à ce que vos propositions soient adaptées au moment où vous les formulez.

  • Aidez à dégager du temps libre

    Si vous pouvez remplacer un peu l’ange gardien, ou reprendre certaines de ses tâches afin de libérer quelques heures à son profit, vous lui ferez un beau cadeau. Vérifiez si l’ange gardien a besoin de compagnie dans ces moments-là, ou préfère rester seul(e). Organisez le temps libre de l’ange gardien en fonction de son planning de travail. Moins il y aura d’obstacles entre l’ange gardien et son temps libre, et mieux ce sera.

Connaissez-vous un ange gardien ? Ou en êtes-vous un? Faites le test maintenant 

L’enfer est pavé de bonnes intentions

  • "Je t’entends si peu"

    Ces mots sont bien évidemment prononcés avec amour, et vous voulez montrer à l’ange gardien qu’il ou elle vous manque. Mais cela résonne très vite comme un reproche à ses oreilles. Essayez de faire passer le message que l’ange gardien vous manque, et soyez à l’initiative pour prendre contact.
  • "Tu as l’air fatigué(e)"

    Si l’ange gardien paraît fatigué(e), essayez de lui proposer une proposition concrète pour évacuer sa fatigue : apportez-lui un repas à domicile, apportez-lui votre aide pour les courses, ou organisez une activité à son intention.
  • "Parlons d’autre chose"

    Beaucoup d’anges gardiens n’ont plus d’espace ni de temps pour faire des choses agréables, et n’ont pas donc pas grand’ chose à raconter. Offrez-leur l’occasion de raconter ce qu’ils font de leurs journées, y compris les choses moins agréables.  
  • "Dis-moi si je peux faire quelque chose"

    Les anges gardiens sont souvent tellement submergés par tout ce qu’ils ont à faire, que votre question ouverte ne fait qu’ajouter à la liste de leurs tâches, même si ce n’était pas votre intention. Formulez donc des propositions concrètes, comme : si ça t’arrange, je t’apporte un repas chaud demain, je viens faire la vaisselle ou j’irai retirer tes courses au magasin.'
  • Ne rien faire, demander, ni dire

    La situation des anges gardiens est unique. Il leur est difficile de l’expliquer, et c’est aussi difficile à comprendre pour les tiers. Mais sachez que vous ne pouvez rien faire de mal en vous inquiétant de savoir comment ça va, ou en proposant de faire quelque chose de concret. 

 

La Mutualité Partena apporte aide et conseils

La Mutualité Partena apporte son soutien aux anges gardiens si c’est nécessaire et souhaité. Comptez sur nous pour l’aide et les soins à domicile, l’aide-ménagère, et des conseils sur mesure par rapport à votre demande d’aides.
Découvrez notre offre d’aides et de soins