Salarié

En cas de maladie avant le début du congé de grossesse légal

Il peut arriver de déjà se trouver en incapacité de travail plus de 6 semaines (ou 8 semaines en cas de naissances multiples), avant la date présumée de l'accouchement. Quelles sont les conséquences pour votre congé et vos indemnités de maternité ?

Déclarez votre incapacité de travail au moyen du 'certificat d'incapacité de travail' classique (aussi appelé 'confidentiel'), et faites-y mentionner la raison de votre incapacité de travail ainsi que la date présumée de l'accouchement. Pour en savoir davantage sur la déclaration de l'incapacité de travail.

Une modification légale du 1/3/2020 permet de prolonger le repos postnatal en cas d'incapacité de travail ou d'écartement complet du travail avant le début du congé de maternité légal. Cette disposition concerne toutes les naissances à partir du 9/3/2020. Si vous avez repris le travail ou le chômage avant cette date, vous ne pouvez malheureusement pas bénéficier de cette mesure. Dans un tel cas, les indemnités pour écartement du travail sont interrompues à partir de la sixième semaine précédant la date présumée de l'accouchement (la huitième semaine en cas de naissances multiples, avec dans ce cas le droit à une 10e semaine de repos postnatal. 

Pour les naissances à partir du 9/3/2020, cela signifie donc concrètement que les journées d'incapacité de travail ou d'écartement du travail prises avant l'accouchement peuvent aussi être reportées après la naissance pour prolonger le repos postnatal.

Si vous voulez faire adapter votre dossier en raison de cette nouvelle mesure, voici la marche à suivre :

  1. Demandez l'accord de l'ONEM pour prolonger votre repos de maternité.
  2. Adressez à la mutualité une déclaration par laquelle vous demandez la prolongation de votre repos de maternité.

Transmettez-nous la déclaration grâce au formulaire de contact. Nous pourrons ainsi traiter votre demande au plus vite. Dès que votre dossier aura été adapté, nous vous adresserons un courrier précisant la nouvelle date de fin de votre repos de maternité.

Attention ! Dans ce cas particulier, songez aussi à adapter la date de début de l'accueil de votre enfant à la crèche, et celle de votre congé parental éventuel. Vous pouvez ainsi faire commencer  l'accueil plus tôt, ou prendre un congé rémunéré ou pas pour faire la jonction avec le congé parental.

Fermer

Outil de recherche des agences

Vous cherchez l'agence la plus proche ?

Cherchez une agence

MonPartena

En vous connectant, vous pouvez consulter votre dossiers, lire vos courriers sur inbox, …

MonPartena