Actu Vivre sainement
26 avril 2018

partagez

Vous colorez-vous régulièrement les cheveux ? Quelques conseils...

De plus en plus de personnes se colorent les cheveux, à domicile ou chez le coiffeur, pour masquer leurs cheveux blancs ou pour arborer un nouveau look original.Mais les produits de coloration peuvent provoquer des réactions allergiques. Le SPF Santé Publique vous propose une série d’astuces.

Attention aux réactions allergiques

Il existe des produits de coloration fugace, semi-permanente ou permanente. Ce sont surtout ces deux dernières catégories qui peuvent provoquer des réactions allergiques, parfois relativement graves. Elles peuvent se manifester par des rougeurs, des démangeaisons, des gonflements, des boutons sur le cuir chevelu, le front, les tempes, dans la nuque, derrière les oreilles ou même sur les paupières.

Ne colorez donc pas vos cheveux si vous souffrez de réactions allergiques ou si vous en avez déjà eues par le passé avec de tels produits. Par ailleurs, les produits de coloration sont déconseillés aux moins de 16 ans.

Conseils de base

  • Lisez d’abord le mode d’emploi et respectez-le scrupuleusement.
  • Retirez vos bijoux et pinces métalliques.
  • Portez toujours les gants fournis avec le produit.
  • Evitez tout contact avec les yeux, le visage, les oreilles, les mains ou d’autres parties du corps.
  • Respectez le temps de pause indiqué et rincez ensuite vos cheveux abondamment.
  • Conservez les produits hors de portée des enfants.

Plus d'infos

Surfez sur www.macoloration.be

 

Autres articles

Comment reconnaître une piqûre de tique

Elles se cachent dans les herbes hautes ou les buissons et apprécient une goutte de sang : les tiques ! Nous allons vous en dire plus sur ces 'bestioles' ressemblant à des araignées. Où pouvez-vous en trouver ? Comment reconnaître les morsures de tiques et comment les traiter ? Et qu'est-ce au juste que la maladie de Lyme ?
03 juin 2021

Le vaccin Johnson & Johnson : uniquement pour les plus de 41 ans

La Conférence interministérielle (CIM) Santé publique a pris la décision de limiter provisoirement l’utilisation du vaccin de Johnson & Jonhnson (Janssen) aux personnes âgées de 41 ans et plus. Avant de prendre d’autres éventuels décisions, la CIM considère qu'il est important que l'EMA (l’Agence européenne des médicaments) fasse le point sur les avantages et les risques du vaccin de Janssen.