ActuVivre sainement
26 avril 2018

partagez

Vous colorez-vous régulièrement les cheveux ? Quelques conseils...

De plus en plus de personnes se colorent les cheveux, à domicile ou chez le coiffeur, pour masquer leurs cheveux blancs ou pour arborer un nouveau look original.Mais les produits de coloration peuvent provoquer des réactions allergiques. Le SPF Santé Publique vous propose une série d’astuces.

Attention aux réactions allergiques

Il existe des produits de coloration fugace, semi-permanente ou permanente. Ce sont surtout ces deux dernières catégories qui peuvent provoquer des réactions allergiques, parfois relativement graves. Elles peuvent se manifester par des rougeurs, des démangeaisons, des gonflements, des boutons sur le cuir chevelu, le front, les tempes, dans la nuque, derrière les oreilles ou même sur les paupières.

Ne colorez donc pas vos cheveux si vous souffrez de réactions allergiques ou si vous en avez déjà eues par le passé avec de tels produits. Par ailleurs, les produits de coloration sont déconseillés aux moins de 16 ans.

Conseils de base

  • Lisez d’abord le mode d’emploi et respectez-le scrupuleusement.
  • Retirez vos bijoux et pinces métalliques.
  • Portez toujours les gants fournis avec le produit.
  • Evitez tout contact avec les yeux, le visage, les oreilles, les mains ou d’autres parties du corps.
  • Respectez le temps de pause indiqué et rincez ensuite vos cheveux abondamment.
  • Conservez les produits hors de portée des enfants.

Plus d'infos

Surfez sur www.macoloration.be

 

Autres articles

05 octobre 2020

De plus en plus d'enfants consultent un ophtalmologue

Les (jeunes) enfants sont-ils de plus en plus nombreux à consulter un ophtalmologue et à devoir porter des lunettes ? C’est la conclusion qui ressort de l’analyse des remboursements des consultations d'ophtalmologie et des dispositifs optiques destinés aux enfants. 
16 septembre 2020

Une vaccination contre la grippe en deux phases

Le Conseil Supérieur de la Santé recommande plus que jamais de vacciner les personnes à risque afin d'éviter que notre système de santé ne soit surchargé en cas de pic de Covid-19 pendant la saison grippale. De plus, la vaccination du personnel du secteur de la santé est importante pour protéger le patient. La vaccination des 50 à 64 ans permettra aussi de réduire la charge de travail en première ligne.