ActuVivre sainement
06 février 2020

partagez

Vers un plan d’action belge en matière de littératie en santé

Etes-vous en mesure de rechercher et comprendre aisément les informations en matière de santé ? Félicitations, vous faites preuve de 'littératie en santé'. Pour 1 Belge sur 3, cette compétence ne va pas de soi. D’ailleurs, le Centre fédéral d’Expertise des soins de santé (KCE) demande dans un nouveau rapport qu’un plan d'action national soit établi pour tout le pays.

Comprenez-vous votre médecin ?

Comprendre facilement votre médecin, avoir une idée de votre maladie, être capable de déchiffrer une notice de médicament... Ces compétences en matière de santé sont essentielles pour prendre votre santé en main. Selon le rapport du KCE, 30 %, voire 45 % de la population, sont en difficulté dans ces situations. Dans la perspective d'un plan d'action belge, le KCE préconise d'unir les forces vives du pays en matière de littératie en santé, d'aligner les initiatives existantes et de réfléchir ensemble pour améliorer encore ces efforts.

Nécessité d'un plan coordonné

Les Mutualités Libres demandent également aux décideurs politiques un plan coordonné doté de priorités claires, d’objectifs et d’actions concrètes pour chaque groupe cible. Les mutualités pourront ainsi remplir leur rôle en termes d’éducation à la santé de manière encore plus ciblée. La littératie en matière de santé est également importante dans tous les domaines de compétences. C'est pourquoi les Mutualités Libres préconisent entre autres une approche spécifique sur la santé à l'école.

Plus d'infos

Consultez le site du KCE.

Article tags:

Autres articles

05 octobre 2020

De plus en plus d'enfants consultent un ophtalmologue

Les (jeunes) enfants sont-ils de plus en plus nombreux à consulter un ophtalmologue et à devoir porter des lunettes ? C’est la conclusion qui ressort de l’analyse des remboursements des consultations d'ophtalmologie et des dispositifs optiques destinés aux enfants. 
16 septembre 2020

Une vaccination contre la grippe en deux phases

Le Conseil Supérieur de la Santé recommande plus que jamais de vacciner les personnes à risque afin d'éviter que notre système de santé ne soit surchargé en cas de pic de Covid-19 pendant la saison grippale. De plus, la vaccination du personnel du secteur de la santé est importante pour protéger le patient. La vaccination des 50 à 64 ans permettra aussi de réduire la charge de travail en première ligne.