Vaccinations recommandées pour bébés et tout-petits

A la naissance, votre bébé est partiellement protégé par les anticorps que vous lui avez transmis pendant la grossesse. Cette protection ne persiste que quelques mois. Pour l’aider à construire dès que possible un système de défense efficace contre les maladies infectieuses auxquelles il peut être exposé, une première vaccination est préconisée dès 8 semaines.

Vaccinations recommandées pour bébés et tout-petits
En résumé, les vaccinations recommandées dans le calendrier vaccinal sont : 

À 8 semaines (2 mois) 

  • Vaccin combiné hexavalent (une seule injection contre 6 maladies) contre la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’haemophilus influenzae de type b (bactérie pouvant causer des méningites) et l’hépatite B.
  • Vaccin contre le pneumocoque (bactérie qui occasionne différentes sortes d’infections, comme les méningites, les pneumonies, etc.).
  • Vaccin (oral) contre le rotavirus (responsable, surtout chez les enfants de moins de 2 ans, d’une gastroentérite très contagieuse, associée à un risque important de déshydratation).

À 12 semaines (3 mois) 

  • Deuxième dose pour le vaccin combiné hexavalent.
  • Dose supplémentaire de vaccin contre le pneumocoque, recommandée pour les bébés nés avant 37 semaines de grossesse.
  • Deuxième dose pour le vaccin contre le rotavirus.

À 16 semaines (4 mois) 

  • Troisième dose pour le vaccin combiné hexavalent.
  • Deuxième dose pour le vaccin contre le pneumocoque.
  • Troisième dose (si nécessaire : la vaccination se fait en 2 ou 3 doses selon le vaccin administré) pour le vaccin contre le rotavirus.

À 12 mois 

  • Vaccin combiné RRO (rougeole – rubéole – oreillons).
  • Troisième dose pour le vaccin contre le pneumocoque.

À 15 mois (13 mois pour les enfants nés avant 37 semaines de grossesse) 

  • Quatrième dose pour le vaccin combiné hexavalent.
  • Vaccin contre le méningocoque C. Le vaccin ACWY, qui offre une protection plus large contre 4 différents groupes de méningocoques circulant dans la population, est recommandé par le CSS, mais actuellement non remboursé. 
 

Autres articles

Comment reconnaître une piqûre de tique

Elles se cachent dans les herbes hautes ou les buissons et apprécient une goutte de sang : les tiques ! Nous allons vous en dire plus sur ces 'bestioles' ressemblant à des araignées. Où pouvez-vous en trouver ? Comment reconnaître les morsures de tiques et comment les traiter ? Et qu'est-ce au juste que la maladie de Lyme ?
03 juin 2021

Le vaccin Johnson & Johnson : uniquement pour les plus de 41 ans

La Conférence interministérielle (CIM) Santé publique a pris la décision de limiter provisoirement l’utilisation du vaccin de Johnson & Jonhnson (Janssen) aux personnes âgées de 41 ans et plus. Avant de prendre d’autres éventuels décisions, la CIM considère qu'il est important que l'EMA (l’Agence européenne des médicaments) fasse le point sur les avantages et les risques du vaccin de Janssen.