Vaccination = protection

On peut s'armer contre certaines maladies (grippe, tétanos, ....) grâce à la vaccination.
Vaccination = protection

Les vaccins

La vaccination part d'un principe : les bactéries et virus responsables des maladies sont injectés de manière affaiblie. La maladie ne se déclare pas mais l'organisme réagit et produit les anticorps nécessaires. Vous serez donc moins sensibles aux germes déjà connus! 

Attention! 

La protection offerte par la vaccination est temporaire. Elle doit donc être renouvelée.

Pour qui?

Les enfants, les seniors et les personnes qui, en raison de leurs obligations professionnelles, entrent en contact avec des bactéries et des virus (par ex. le personnel infirmier) constituent les groupes les plus vulnérables.

Quand?

  • Diphtérie-Tétanos: un rappel tous les 10 ans. A tout âge.
  • Grippe: chaque année, entre septembre et novembre. Surtout à partir de 65 ans, ou, pour les personnes à risques et sur conseil médical, à partir de 50 ans.
  • Pneumocoque: un rappel tous les 3 à 5 ans. A partir de 60 ans, ou, pour les personnes à risques, à partir de 45 ans.
Parlez-en à votre médecin. Ou informez-vous auprès de votre pharmacien. Certains employeurs proposent à leur personnel (tous âges confondus) de se faire vacciner chaque année gratuitement contre la grippe.

Faire vacciner votre enfant. Pourquoi?

Les virus ou les bactéries provoquant les maladies infantiles sont très contagieux. Vous pouvez protéger votre enfant contre ces maladies, en les faisant vacciner. La plupart des crèches et familles d'accueil exigent la vaccination des enfants avant leur entrée. 

Attention! 

Vous n'êtes pas obligé de faire vacciner votre enfant, sauf pour la poliomyélite. Ce vaccin est obligatoire.

Une protection adaptée pour les voyageurs

Si vous partez pour une contrée où l'hygiène laisse à désirer, vous avez tout intérêt à vous protéger. Demandez conseil à votre généraliste avant de partir. Partena vous offre un remboursement pour vaccins de voyages.

Autres articles

14 octobre 2019

1 Belge sur 2 en surpoids

Nous fumons et buvons moins, mais il reste beaucoup de pain sur la planche en matière d’alimentation saine et d’exercice physique. Un Belge sur deux est en effet en surpoids. C'est ce que révèle la deuxième partie de l'Enquête de santé 2018 de Sciensano.