Actu Vivre sainement
08 janvier 2021

partagez

Vaccination contre le coronavirus : ce que vous devez savoir

La campagne de vaccination contre la COVID-19 a démarré dans les maisons de repos, et se concentrera temporairement sur certains groupes prioritaires. Elle sera ensuite étendue à de plus larges groupes de la population. Qui sont les groupes prioritaires ? Le vaccin est-il sûr ? Où trouver des informations dignes de foi ? Nous tenons à vous informer.

DERNIERE MISE A JOUR : vendredi 22 janvier 2021 (poursuivez votre lecture sous la photo)

Vaccination contre le coronavirus : ce que vous devez savoir

Qui est vacciné et quand ?

En Région flamande, l’Agentschap Zorg en Gezondheid développe un programme de vaccination efficace grâce auquel le plus grand nombre de personnes pourront recevoir un vaccin au plus vite. Voici le planning actuel : 

  • Janvier : les résidents et le personnel des maisons de repos
  • Fin janvier : le personnel soignant en milieu hospitalier
  • Février : les soins de première ligne (notamment, les médecins généralistes), les autres institutions de soins et les autres catégories de personnel dans les hôpitaux
  • Mars : Les plus de 65 ans, suivis par les patients à risque (obésité, diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires, pulmonaires, des reins et du foie, et les malignités hématologiques jusqu’à 5 ans après le diagnostic, ainsi que tous les cancers solides récents ou les traitements anticancéreux récents ...).
  • Avril : les personnes exerçant un métier essentiel, les métiers concernés doivent encore être précisés.
  • Juin : la population au sens de large (à partir de 18 ans).

Ce planning pourra encore être adapté en fonction du nombre de vaccins disponibles. Combien de personnes ont déjà été vaccinées en Belgique ? Sciensano propose déjà de suivre le nombre de personnes vaccinées avec la 1ère dose. 

 

Où et quand vous faire vacciner ?

Dès que vous pourrez prétendre à la vaccination, vous recevrez une invitation personnelle par sms, courrier et e-mail. Vous saurez ainsi où et quand vous pourrez recevoir votre vaccin. En Belgique, le vaccin contre la COVID-19 est gratuit et non obligatoire. Vous aurez donc le choix de refuser ou d’accepter l’invitation. Vous pourrez aussi déplacer le rendez-vous. 

Quand les 200 centres de vaccination prévus dans le pays tourneront à plein régime, plus de 9 millions de personnes pourront être vaccinées d’ici la fin août. C’est plus que les 70 % de la population nécessaires pour construire une immunité de groupe.  

D’après l’enquête menée par un groupe d’experts de l’UCLouvain, l’ULB et l’Ugent, 77 % des Belges ont l’intention de se faire vacciner contre le coronavirus. En savoir plus.

Les centres de vaccination en Région flamande et à Bruxelles

D’ici à la mi-février, 94 centres de vaccination doivent être opérationnels en Région flamande, et 10 à Bruxelles. L’objectif est que tout le monde puisse se faire vacciner dans un rayon de 10 à 15 minutes de route à partir de son domicile. Tous les centres seront facilement accessibles, disposeront de possibilités de parking suffisantes, et seront adaptés aux personnes en fauteuil roulant. Les personnes incapables de se rendre jusqu’au centre de vaccination seront vaccinées à domicile.

 

Où trouver des informations fiables

La rapidité à laquelle le vaccin a été développé, sa sécurité, ses effets secondaires… sont des questions et des préoccupations légitimes qui sont régulièrement revenues ces dernières semaines. Plusieurs sites de référence proposent des informations accessibles, actualisées et validées scientifiquement à propos du vaccin contre le coronavirus : 

Comment se fait-il qu’un vaccin ait pu être développé dans un laps de temps aussi court ?

L’AFMPS (Agence fédérale des médicaments et des produits de santé) vous l’explique clairement dans la vidéo ci-dessous :

Bon à savoir

  • Le vaccin contre le coronavirus ne transmet pas la COVID-19. Le vaccin ne contient en effet pas de virus vivants, et ne peut jamais causer la COVID-19.
  • Le vaccin a été testé, validé et est sûr. La sécurité du vaccin a été largement étudiée, et atteint un niveau très élevé. La phase 3 des essais cliniques a impliqué davantage de volontaires que dans la plupart des autres recherches de vaccins.
  • Le vaccin n’a pas ou quasiment pas d’effets secondaires. Le symptôme le plus répandu après la vaccination contre la COVID-19 se traduit par une légère douleur au niveau de l’injection. Les autres symptômes rencontrés sont de légers maux de tête, un peu de fièvre ou de faibles douleurs musculaires. Ces symptôme durent un ou deux jours, et sont aisément soulagée grâce à un antipyrétique ou à un antidouleur.
  • Le vaccin a une efficacité de 90% dans la prévention de la COVID-19. Il est donc très efficace pour vous protéger de la maladie. 
  • Un régime alimentaire et des suppléments de vitamine C ne suffisent pas pour vous protéger de la COVID-19. Ils ne peuvent jamais faire barrage à une infection au coronavirus.
  • Le fait que vous n’ayez pas encore contracté la COVID-19, ne signifie pas que vous ne puissiez pas en souffrir. Nous pouvons tous être contaminés par le coronavirus, et le transmettre à des personnes fragiles, même sans présenter de symptômes.
  • Même si vous êtes en bonne santé, ou si vous n’appartenez pas à un groupe à risque, vous avez besoin d’un vaccin. Nous pouvons tous être contaminés par le coronavirus, et le transmettre à des personnes fragiles, même sans présenter de symptômes. Même les sportifs en bonne santé peuvent atterrir aux soins intensifs.
  • Les  ‘vaccins à base d’ARN messager’ ne peuvent pas modifier l’ADN. L’ARN n’entre pas en contact avec l’ADN, qui est conservé au cœur des cellules, auquel l’ARN messager du vaccin n’a pas accès.

Article tags:

Autres articles