ActuVivre sainement
19 septembre 2017

partagez

Une alimentation plus végétale = 1 milliard d’euros d’économie ?

Si un Belge sur 10 augmentait sa consommation d’aliments végétaux, les autorités pourraient économiser près de 1,3 milliard d’euros en 20 ans. C’est du moins ce que démontrent les résultats d'une analyse de l’économiste de la santé Lieven Annemans.

Plus d'années en bonne santé

De nombreuses études démontrent l’influence positive de l’alimentation végétale, notamment sur le diabète et les maladies cardiaques. L’économiste de la santé Lieven Annemans a analysé la littérature scientifique en la matière et est parvenu à un constat frappant : si 10 % des Belges adoptaient un régime alimentaire davantage axé sur le végétal, ce changement représenterait un gain de 200 années de vie en bonne santé sur 20 ans par tranche de 1.000 personnes. Toutes ces années en bonne santé engendreraient à leur tour une économie de 1,3 milliard d’euros. 

Maximum 1/3 d’origine animale

Adopter un régime alimentaire plus végétal ne signifie pas que nous devons tous devenir végétariens ou végétaliens. Il suffit de veiller à ce que maximum un tiers de notre consommation soit d’origine animale (p. ex. viande, lait, fromage,...). Le reste de notre alimentation doit être végétale : noix, graines, légumineuses, légumes, soja, huile d'olive,... Selon Lieven Annemans, ce type de régime diminuerait d'un quart le risque de diabète et d'un tiers celui de cancer du sein et d’hémorragie cérébrale. 

Autres articles

13 janvier 2020

Nous achetons tous de moins en moins de kilocalories

Depuis 2012, les Belges ont acheté environ 4 % de kilocalories de moins au supermarché. La composition des aliments dans les rayons des magasins est de plus en plus équilibrée. C'est ce que révèlent les chiffres de Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire belge.

Que propose le menu du jour ? Des légumineuses !

1 personne sur 4 ne peut citer qu'un, voire deux légumineuses. C'est dommage, parce qu'on ne peut les apprécier, faute de les connaître ! Les légumineuses ne sont pas seulement succulentes mais aussi riches en protéines, fibres, minéraux, vitamines et acides aminés. Mieux encore, selon l'économiste de la santé Lieven Annemans, en les intégrant à notre régime alimentaire, nous diminuons les risques de diabète, de cancer du sein et d'hémorragie cérébrale.