ActuVivre sainement
19 septembre 2017

partagez

Une alimentation plus végétale = 1 milliard d’euros d’économie ?

Si un Belge sur 10 augmentait sa consommation d’aliments végétaux, les autorités pourraient économiser près de 1,3 milliard d’euros en 20 ans. C’est du moins ce que démontrent les résultats d'une analyse de l’économiste de la santé Lieven Annemans.

Plus d'années en bonne santé

De nombreuses études démontrent l’influence positive de l’alimentation végétale, notamment sur le diabète et les maladies cardiaques. L’économiste de la santé Lieven Annemans a analysé la littérature scientifique en la matière et est parvenu à un constat frappant : si 10 % des Belges adoptaient un régime alimentaire davantage axé sur le végétal, ce changement représenterait un gain de 200 années de vie en bonne santé sur 20 ans par tranche de 1.000 personnes. Toutes ces années en bonne santé engendreraient à leur tour une économie de 1,3 milliard d’euros. 

Maximum 1/3 d’origine animale

Adopter un régime alimentaire plus végétal ne signifie pas que nous devons tous devenir végétariens ou végétaliens. Il suffit de veiller à ce que maximum un tiers de notre consommation soit d’origine animale (p. ex. viande, lait, fromage,...). Le reste de notre alimentation doit être végétale : noix, graines, légumineuses, légumes, soja, huile d'olive,... Selon Lieven Annemans, ce type de régime diminuerait d'un quart le risque de diabète et d'un tiers celui de cancer du sein et d’hémorragie cérébrale. 

Autres articles

14 octobre 2019

5 règles de base pour une alimentation saine et équilibrée

Près de la moitié des Belges sont en surpoids. En plus d'une activité physique suffisante, une alimentation saine et équilibrée est essentielle pour éliminer les kilos en trop. Quelles sont les principales recommandations à suivre ? Le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) énonce 5 règles de base à respecter.

La valeur nutritive

Les étiquettes figurant sur les denrées alimentaires sont parfois peu claires et alambiquées. Pourtant, savoir ce qu’elles indiquent et pouvoir les interpréter correctement est essentiel. 
05 juillet 2019

La chirurgie de l'obésité, aussi pour les jeunes ?

Actuellement, seuls les adultes qui répondent à certaines conditions reçoivent un remboursement pour la chirurgie de l'obésité. Les jeunes devraient-ils également y avoir droit ? Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) estime qu'une telle extension du remboursement est une bonne idée.