partagez

Trois petites tapes dans le dos pour encourager à protéger sa peau

Une tape dans le dos sur un coup de soleil, c’est douloureux. Pour éviter ce genre de situation, la nouvelle campagne de la Fondation contre le Cancer encourage à protéger sa peau. Car des petites tapes dans le dos pour bien se protéger du soleil, cela fait plaisir !
Trois petites tapes dans le dos pour encourager à protéger sa peau

Ombre, vêtements, protection solaire

Selon, la dernière enquête de la Fondation contre le Cancer, nous nous protégeons mieux du soleil en voyage qu’à la maison. Une nouvelle campagne appelle tous les citoyens à se protéger mutuellement la peau en se donnant des tapes dans le dos. Une tape dans le dos si vous vous mettez à l'ombre à temps, portez un T-shirt et appliquez de la crème solaire : ce sont les trois principales mesures de prévention contre les coups de soleil. 

#3petitestapes

Vous pouvez participer activement à la campagne sur les réseaux sociaux. Donnez par exemple des petites tapes dans le dos numériques à vos proches pour leur rappeler de bien se protéger contre le soleil. Si vous connaissez des astuces en matière de protection solaire, n’hésitez pas à les partager avec le hashtag #3petitestapes !

Plus d’infos

Jetez un coup d’œil sur www.cancer.be/3petitestapes.

 

Autres articles

05 octobre 2020

De plus en plus d'enfants consultent un ophtalmologue

Les (jeunes) enfants sont-ils de plus en plus nombreux à consulter un ophtalmologue et à devoir porter des lunettes ? C’est la conclusion qui ressort de l’analyse des remboursements des consultations d'ophtalmologie et des dispositifs optiques destinés aux enfants. 
16 septembre 2020

Une vaccination contre la grippe en deux phases

Le Conseil Supérieur de la Santé recommande plus que jamais de vacciner les personnes à risque afin d'éviter que notre système de santé ne soit surchargé en cas de pic de Covid-19 pendant la saison grippale. De plus, la vaccination du personnel du secteur de la santé est importante pour protéger le patient. La vaccination des 50 à 64 ans permettra aussi de réduire la charge de travail en première ligne.