Le tigre en déplacement : le journal d’Ellen

Ellen utilise quotidiennement les transports en commun pour se rendre au travail. Les conseils reçus sont-ils à sa portée et adaptés sur le long terme ? Et que fait-elle le week-end ou à d’autres moments ?
Le tigre en déplacement : le journal d’Ellen

Bouger est une addiction saine : une fois que l’on est habitué, on continue.
Ellen

Ellen en route

« Je me rends au travail en train et, de la gare, je prends le vélo jusqu'au bureau. Je ne peux que recommander à tout le monde de prendre le vélo. Le matin, cela vous réveille et le soir, cela vous aide à vous détendre. Et on se sent plus énergique. Faire du vélo est une évidence pour moi, même le week-end. Avant, je prenais la voiture pour faire mes courses en ville. Mais comme il était parfois difficile de se garer à cause des travaux, j'ai commencé à prendre le vélo. Et je continue à le faire. En fait, bouger plus intensivement est une addiction saine. Une fois que l'on est habitué, on continue. »

Être plus actif en cours de route

« Cette semaine, je teste le conseil demandant de se garer plus loin de sa destination lorsqu'on est en voiture. Au parking du supermarché, je choisis un emplacement à l’une des extrémités du parking. Les filles sont avec moi, donc on fait quelques pas supplémentaires ensemble. Et je les renvoie avec le charriot : quelques pas de plus sur le podomètre. Lorsque cette semaine, je fais un trajet d'une heure en voiture, je m'arrête en cours de route pour étendre mes jambes. Cela marche, mais je n'y vois pas vraiment le plaisir. Mission suivante : rester debout dans le train. Pas facile : je préfère être assise... Afin de montrer ma bonne volonté, j'opte cette semaine pour le wagon le plus éloigné. Dans la gare, je laisse l'escalator de côté et j'attends le train debout. Tout cela est facilement réalisable, selon moi. »

Nouveau style de vie ?

« Mon attention à bouger plus me donne de nouvelles idées. Mes enfants vont chaque jour à vélo ou à pied à l'école. Mais à partir de maintenant, je veux que l'on fasse plus souvent les courses ensemble à vélo. Je pense que les enfants seront plus vite enclins à bouger plus s'ils ont une maman active. J'essaie également de donner le bon exemple à mes collègues : j'ai quand même su en convaincre quelques-uns cette semaine à venir promener pendant 10 minutes lors de la pause de midi. Cela me semble un bon début. »

* Etre moins sédentaire, c’est un bon début pour une bonne hygiène de vie. Vous y arriverez globalement en ne fumant pas, en ayant une alimentation saine et équilibrée, en étant peu sédentaire et en bougeant suffisamment.

Autres articles

L'entraînement musculaire en complément de l'activité physique

Vous connaissez peut-être le triangle alimentaire et le triangle du bonheur : ils fournissent un aperçu pratique des habitudes alimentaires saines et des conseils pour se sentir en bonne santé mentale. Pour compléter le tableau, vous pouvez aussi utiliser le triangle de l'activité physique. L'occasion de choisir une saine combinaison d'activité physique où vous alternerez régulièrement position assise, position debout et activité physique. Mais si vous voulez aller plus loin, vous pouvez aussi ajouter une bonne dose d'entraînement musculaire.
24 février 2021

Combien et pourquoi dois-je faire de l'exercice ? Nouvelles recommandations

Récemment, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié de nouvelles recommandations sur l'exercice physique. Elle indique dans quelle mesure et pourquoi il est préférable de bouger pour être en bonne santé. Et à partir de quel moment on reste assis trop souvent sans bouger. Le Vlaams Instituut Gezond Leven a traduit ces nouvelles recommandations en un aperçu pratique pour tous les âges.