Sophie a essayé d’échapper à son gsm le soir

Sophie ne dort pas bien : elle s’endort difficilement et se réveille souvent la nuit. Elle a fait le test pour voir si elle dormait mieux en n’utilisant plus de tablette, de smartphone ou de pc,  1 à 2 heures avant d’aller au lit.
 
Sophie a essayé d’échapper à son gsm le soir

Pour moi, me lever est toujours  un cauchemar

Sophie : “Je dors très mal. C’est surtout m’endormir qui est pénible. Le plus souvent, je reste encore éveillée pendant une heure avant de trouver le sommeil. Et en plus, je me réveille souvent la nuit, et ne me sens que rarement reposée le matin. Pour moi, me lever est un cauchemar quotidien. Quand je peine à m’endormir, je trouve mon salut dans mon smartphone. Je me fais plaisir avec un petit jeu, ou je vérifie les derniers messages, ce qui me prend souvent plus d’une demi-heure.”

Pas directement spectaculaire

Sophie : “Pour bien faire le test, j’ai acheté un réveille-matin. Cela m’a permis d’éloigner mon gsm de ma table de nuit. Plutôt que les jeux sur mon gsm, je lis un livre pour m’endormir. Mes yeux s’alourdissent plus vite grâce à la lecture … Il m’arrive d’encore faire une petite promenade certains soirs, et j’essaie aussi de brancher moins souvent la télé. Les  résultats n’ont pas été directement spectaculaires. Les premiers jours, je suis encore restée longtemps éveillée, et je ne me sentais toujours pas reposée le matin.”

Eveillée avant mon réveille-matin

Sophie : “Le 3e jour a été une réussite ! J’ai lu un peu avant d’aller au lit, et après une dizaine de minutes, mes yeux se fermaient déjà. Je me suis endormie directement, et ne me suis pas réveillée la nuit  ! Le matin, j’étais éveillée avant mon réveille-matin, et je me sentais fraîche et bien reposée ! Ce scenario s’est répété en grande partie les jours suivants. Je n’ai moins bien dormi et ne suis restée éveillée plus longtemps qu’une seule fois, mais ce ne sont plus que des exceptions. Il m’arrive encore de regarder mon gsm le soir, quand je rentre tard après un entraînement. Ce soir-là, je reste éveillée plus longtemps, et je me sens encore fatiguée au réveil.”

Un test réussi !

Sophie: “Avant, j’avais souvent mal à la tête le soir, mais cela va nettement mieux aujourd’hui. En général, je trouve beaucoup plus rapidement le sommeil, et me sens bien mieux reposée. J’ai pris goût à m’occuper de la qualité de mon sommeil : j’ai acheté un autre réveille-matin et de meilleures tentures pour améliorer le confort de ma chambre à coucher. Je trouve le test tout à fait réussi, et vais persévérer dans mes nouvelles habitudes. Mon gsm n’entrera plus dans ma chambre à coucher.”

Les conseils de notre experte, le Dr Inge Declercq

  1. Planifiez la dernière vérification de vos messages deux heures avant d’aller dormir. Mettez ensuite votre gsm en mode silencieux, désactivez les notifications ou tenez votre gsm à l’écart.
  2. Lisez un livre qui vous détende à la lumière d’une petite lampe de lecture pour vous relaxer. Ceci réduira la tentation d’attraper votre  gsm.
  3. Dessinez ou coloriez dans un cahier de dessin pour adultes. Le dessin apaise, et vous pouvez réaliser de belles choses. Ecouter de la musique délassante est aussi une bonne alternative au gsm.
  4. Faites une petite promenade tranquille, le soir. 
 

 

Autres articles

14 octobre 2019

1 Belge sur 2 en surpoids

Nous fumons et buvons moins, mais il reste beaucoup de pain sur la planche en matière d’alimentation saine et d’exercice physique. Un Belge sur deux est en effet en surpoids. C'est ce que révèle la deuxième partie de l'Enquête de santé 2018 de Sciensano.