ActuVivre sainement
20 janvier 2019

partagez

Sevrage tabagique : médicaments bientôt mieux remboursés

Vous souhaitez écraser définitivement votre dernière cigarette ? Bonne nouvelle ! Dès le 1er février 2019, le starter pack pour aider les fumeurs à arrêter de fumer coûtera nettement moins cher. Les autorités élargissent également le nombre de traitements remboursés.

Starter pack moins cher

Vous souhaitez suivre un traitement à base de médicaments dans le but d’arrêter de fumer ? Avant de vous lancer dans ce que l’on appelle le "starter pack", vous devez d’abord suivre un traitement test de deux semaines afin de déterminer si vous supportez bien le médicament. Ce pack vous revient désormais nettement moins cher. Auparavant, vous deviez débourser 49,95 euros pour ce pack, mais à partir du 1er février 2019, il vous reviendra à 14,80 euros, ou 9,80 euros pour les bénéficiaires de l’intervention majorée. L’objectif est de rendre le traitement de sevrage tabagique aussi accessible que possible.

Davantage de traitements remboursés

La Ministre de la Santé publique Maggie De Block avait déjà fait passer de un à deux le nombre de traitements remboursés pour les médicaments de sevrage tabagique. Ce nombre passe désormais à trois. Et le remboursement de ces trois traitements est valable tous les 5 ans. Vous n’êtes pas parvenu à arrêter de fumer après 3 tentatives en 5 ans ? Vous avez droit à nouveau à trois tentatives remboursées.

Plus d’infos ?

Consultez le site de la ministre de la Santé publique Maggie De Block !

Autres articles

08 août 2019

Un nouveau réseau pour des soins de santé scientifiquement validés

Votre médecin généraliste, votre dentiste, votre infirmière... doivent évidemment vous fournir des soins et des informations de qualité. Pour cela, ils ont besoin de directives de qualité, basées sur les dernières évolutions scientifiques. Le nouveau réseau 'Evidence-Based Practice' a été mis en place pour s'assurer que nous nous engageons dans la bonne direction !
11 juillet 2019

1 Belge sur 5 pense que les vaccins ne sont pas fiables

La vaccination est essentielle pour nous protéger contre les maladies potentiellement mortelles. Cependant, de nombreux Belges semblent y accorder moins de crédit. C'est ce que révèle une nouvelle étude internationale, réalisée à la demande de l'ONG médicale britannique Wellcome.