Remboursement des prothèses dentaires à partir de 50 ans

A partir de 50 ans, vous bénéficiez d'un remboursement légal pour le placement d'une prothèse dentaire. Ce remboursement légal ne vaut que pour les prothèses  dentaires. Le montant du remboursement dépend par ailleurs de divers facteurs. Découvrez ci-dessous les conditions d'application. 
Remboursement des prothèses dentaires à partir de 50 ans

Conditions de remboursement des prothèses dentaires

Vous avez droit au remboursement d'une prothèse dentaire à partir de 50 ans. Si vous suivez un trajet de soins buccaux et allez au moins une fois par an chez le dentiste, ou si vous avez droit à l'intervention majorée, vous bénéficierez d'un remboursement plus élevé.
 

Les avantages des prothèses dentaires amovibles 

L'assurance maladie légale accorde une intervention pour les prothèses dentaires amovibles, tant pour la mâchoire supérieure que pour la mâchoire inférieure, ou pour les deux ensemble. 
 
Un des grands avantages des prothèses dentaires amovibles réside dans le fait qu'elles peuvent être fabriquées rapidement. Les dents manquantes peuvent ainsi être remplacées aisément, et la prothèse peut aussi être enlevée facilement, en cas de besoin. 
 
La couleur d'une prothèse dentaire amovible est la même que celle des autres. Il en va de même pour la forme des dents qui est ajustée par rapport à celle des dents d'origine. Ainsi, personne ne remarquera que vous portez une prothèse dentaire. 
 

Sûr(e) de votre sourire avec Dentalia plus

Une prothèse dentaire ou un bridge fixes ne sont donc pas remboursables dans le cadre de l'assurance maladie légale. Si vous souhaitez une protection contre les frais dentaires imprévus, choisissez Dentalia Plus
 
Cette assurance soins dentaires complémentaire vous propose des remboursements jusqu'à 1.250 euros par personne et par an pour une prothèse dentaire, des implants, l'orthodontie, la parodontologie, les soins dentaires préventifs et curatifs.
 

Autres articles

19 avril 2021

Semaine de la prévention des chutes

Les chutes sont un problème fréquent au sein de la population âgée. Environ 1 personne sur 3 âgée de plus de 65 ans tombe au moins une fois par an. Ces chutes peuvent avoir de graves conséquences sur le plan physique, psychologique et social. Du 19 au 25 avril, le Centre flamand d'expertise en matière de prévention des chutes et des fractures mettra ce sujet à l'honneur.
15 avril 2021

Autotest COVID-19

Il existe plusieurs façons de vérifier si vous avez été infecté par le coronavirus. À partir du 6 avril, vous pourrez aussi acheter un autotest chez votre pharmacien.

En sécurité au travail ? Aidez votre aide-ménagère !

Le travail d’aide-ménagère ne doit pas être sous-estimé. Outre le risque de surcharge physique, celui d’un accident est omniprésent. Le 28 avril, c’est la Journée Mondiale pour la Sécurité et la Santé au travail, et nous tenons à aider nos aide-ménagères à pouvoir travailler en toute sécurité. Et vous pouvez aussi y contribuer !