partagez

Que pensez-vous de notre plan climat ?

Avez-vous un quart d’heure de libre ? C’est l’occasion de donner votre opinion sur le Plan national Énergie-Climat. Vous pouvez en effet participer à l’enquête on-line et transmettre vos éventuelles remarques jusqu’au 15 juillet 2019. 

Avec les citoyens

La Belgique a déjà soumis fin 2018 à la Commission européenne une proposition de plan énergie-climat. Et d'ici la fin 2019, les plans de tous les États membres de l'UE devront être prêts. Mais pas avant que vous aussi ne puissiez donner votre avis… Qu'est-ce qui pourrait vous convaincre de prendre davantage le train ou le bus ? Ou d'acheter une voiture qui émet moins de CO2 ? A quelle fréquence vous rendez vous au travail à pied ou à vélo ? Vous pouvez compléter toutes vos réponses dans l’enquête en ligne. 

Remarques complémentaires

Remplir l’enquête ne vous prendra pas plus d’un quart d'heure. De plus, vous pouvez également transmettre pour chaque partie du plan tous les commentaires supplémentaires que vous pourriez avoir. Voulez-vous aussi vous exprimer au sujet du plan climat de la Flandre, de la Wallonie ou de la Région de Bruxelles-Capitale ? C’est possible aussi. 

Plus d’infos

Vous pouvez compléter l’enquête sur plannationalenergieclimat.be

 

Autres articles

Les coaches santé

Avez-vous déjà entendu parler de la VVGC (Vlaamse Vereniging Gezondheidscoaches) ? Une belle initiative à laquelle la Mutualité Partena apporte son soutien. Cette association professionnelle a notamment pour objectif d’éviter la prolifération sauvage des coaches ... ou même de charlatans ! Sachez par ailleurs que vous pouvez aussi bénéficier du remboursement de consultations de diététique : 40 euros après 4 séances chez un coach santé accrédité.
15 janvier 2020

Chaque jour, 6 jeunes hospitalisés à cause de l’alcool

En moyenne, 6 jeunes âgés de 12 à 17 ans se retrouvent quotidiennement à l'hôpital après une séance de "binge drinking". Pour les jeunes, l’abus d’alcool est particulièrement nocif. Les Mutualités Libres préconisent davantage d’investissements dans la prévention, ainsi qu’une réglementation plus stricte.