ActuVivre sainement
30 août 2017

partagez

Près d'une personne sur trois en surpoids dans le monde

Depuis 1980, le nombre de cas d'obésité a doublé dans 73 pays. A l'échelle mondiale, environ 1 personne sur 3 est en surpoids. Ce sont les résultats d'une étude à grande échelle publiée par The New England Journal of Medicine. 

Chiffres frappants 

L'épidémie d'obésité prend de plus en plus d'ampleur. 2,2 milliards d'adultes et d'enfants sont en surpoids, leur indice de masse corporelle (IMC) se situe entre 25 et 30. Un peu plus de 700 millions de personnes, dont 108 millions d'enfants, souffrent même d'obésité (un IMC supérieur à 30). Le nombre d'enfants obèses augmente plus rapidement que chez les adultes. C'est la Chine et l'Inde qui comptent le plus grand nombre d'enfants obèses, respectivement 15,3 et 14,4 millions. Au contraire du Bangladesh et du Viêtnam, ayant les taux d'obésité les plus faibles. 

Risques élevés pour la santé

Les chercheurs ne mâchent pas leurs mots : "Le surpoids est l'un des principaux problèmes de santé de l'humanité. Les personnes en surpoids risquent de développer des maladies comme les troubles cardiovasculaires, le diabète et le cancer", annonce Ashkan Afshin de l'IHME (The Institute for Health Metrics and Evaluation). En 2015, 4 millions de personnes ont succombé à une maladie liée au surpoids ou à l'obésité. 

Plus d'infos

Découvrez nos remboursements pour le traitement de l'obésité.

 

Autres articles

13 janvier 2020

Nous achetons tous de moins en moins de kilocalories

Depuis 2012, les Belges ont acheté environ 4 % de kilocalories de moins au supermarché. La composition des aliments dans les rayons des magasins est de plus en plus équilibrée. C'est ce que révèlent les chiffres de Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire belge.

Que propose le menu du jour ? Des légumineuses !

1 personne sur 4 ne peut citer qu'un, voire deux légumineuses. C'est dommage, parce qu'on ne peut les apprécier, faute de les connaître ! Les légumineuses ne sont pas seulement succulentes mais aussi riches en protéines, fibres, minéraux, vitamines et acides aminés. Mieux encore, selon l'économiste de la santé Lieven Annemans, en les intégrant à notre régime alimentaire, nous diminuons les risques de diabète, de cancer du sein et d'hémorragie cérébrale.