Nouveau label alimentaire dans les magasins belges ?

La ministre de la Santé publique Maggie De Block a décidé d’introduire un nouveau label alimentaire en Belgique, le "nutri-score". Celui-ci vous permet de savoir en un coup d’œil si un produit alimentaire est sain ou pas. 
Nouveau label alimentaire dans les magasins belges ?

Du vert foncé au rouge foncé

Si un A vert foncé est apposé sur un produit, cela signifie qu’il est très sain. Mais s’il arbore un F rouge foncé, vous feriez mieux de le laisser en rayon. Le nutri-score est un score global, sur la base duquel un produit reçoit une lettre avec le code couleur correspondant.

Vous pouvez ainsi voir directement si ce produit est sain ou pas. Le score est calculé sur la base d'éléments positifs et négatifs. La teneur en sucres, en acides gras saturés, en sel et les calories ont notamment une influence négative sur le score, tandis que la teneur en fruits, légumes, fibres ou protéines peut l’améliorer. 

Pas obligatoire

Le nutri-score existe déjà en France, où il a un impact plus important sur le comportement d’achat des consommateurs que d’autres systèmes. Il n’est toutefois pas encore certain que vous trouverez le nutri-score dans tous les magasins belges. Son utilisation est en effet volontaire : aucun producteur ou distributeur d’aliments ne sera obligé de l’utiliser. La ministre De Block espère toutefois que ce label sera adopté par un maximum d’entreprises. 
 

Article tags:

Autres articles

13 janvier 2020

Nous achetons tous de moins en moins de kilocalories

Depuis 2012, les Belges ont acheté environ 4 % de kilocalories de moins au supermarché. La composition des aliments dans les rayons des magasins est de plus en plus équilibrée. C'est ce que révèlent les chiffres de Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire belge.

Que propose le menu du jour ? Des légumineuses !

1 personne sur 4 ne peut citer qu'un, voire deux légumineuses. C'est dommage, parce qu'on ne peut les apprécier, faute de les connaître ! Les légumineuses ne sont pas seulement succulentes mais aussi riches en protéines, fibres, minéraux, vitamines et acides aminés. Mieux encore, selon l'économiste de la santé Lieven Annemans, en les intégrant à notre régime alimentaire, nous diminuons les risques de diabète, de cancer du sein et d'hémorragie cérébrale.