ActuVivre sainement
10 février 2017

partagez

Quelles sont les nouvelles règles en matière de cigarettes électroniques ?

De nouvelles règles sont en vigueur depuis peu en matière de cigarettes électroniques, aussi bien pour la vente, la composition que l'étiquetage. Voici un bref aperçu de ce qui est permis et ce qui ne l'est pas ?

Règles générales pour les cigarettes électroniques

Notre pays considère que les cigarettes électroniques sont similaires à d'autres produits du tabac. Il est dès lors interdit de :

  • fumer des cigarettes électroniques dans les lieux publics fermés
  • faire de la publicité ou de la promotion pour les cigarettes électroniques, à l'exception des librairies et des points de vente spécialisés
  • vendre des cigarettes électroniques aux jeunes de moins de 16 ans
  • vendre des cigarettes électroniques sur Internet

Et les cigarettes électroniques avec nicotine ?

Des règles supplémentaires s'appliquent à la composition des cigarettes électroniques contenant de la nicotine :

  • le volume de recharge doit être de 10 ml maximum
  • les cartouches à usage unique ne peuvent pas avoir une contenance supérieure à 2 ml
  • la concentration en nicotine ne peut pas excéder 20 mg par ml
  • la nicotine doit être diffusée de manière constante
  • certains additifs comme les vitamines, la caféine,... sont interdits

Article tags:

Autres articles

08 janvier 2021

Vaccination contre le coronavirus : ce que vous devez savoir

La campagne de vaccination contre la COVID-19 a démarré dans les maisons de repos, et se concentrera temporairement sur certains groupes prioritaires. Elle sera ensuite étendue à de plus larges groupes de la population. Qui sont les groupes prioritaires ? Le vaccin est-il sûr ? Où trouver des informations dignes de foi ? Nous tenons à vous informer.

DERNIERE MISE A JOUR : jeudi 14 janvier 2021 (poursuivez votre lecture sous la photo)

Tout savoir sur le vaccin contre le HPV ou papillomavirus !

Le papillomavirus humain (HPV, pour Human Papillomavirus) est un virus qui se décline en plus de 100 types différents. 70 à 80 % de la population seront en contact avec un type de virus HPV au cours de leur vie. La plupart d’entre eux l’élimineront naturellement et ne développeront pas de complication. Environ 12 de ces types de HPV sont considérés comme des types de HPV à haut risque. Ils peuvent  provoquer, chez l’homme comme chez la femme, des infections au niveau des organes génitaux, de l’anus ou de la gorge. Ces infections peuvent évoluer en cancer (col de l’utérus, vulve, vagin, pénis, anus, bouche-pharynx). 

Vaccins : les ados aussi !

Pendant l’adolescence, les vaccinations restent nécessaires… Il peut s’agir de vaccination recommandées à cette période, comme le vaccin contre le HPV,  de rappels ou de rattrapages pour les vaccinations non effectuées pendant l’enfance.