partagez

Nouveau projet pilote contre le burn-out

La Ministre de la Santé publique Maggie De Block passe à la vitesse supérieure dans la lutte contre le burn-out. Un projet pilote sera lancé en novembre cette année pour environ 1.000 travailleurs en burn-out issus des secteurs bancaire et hospitalier, qui recevront un accompagnement sur mesure.

Au moins 17 sessions

L’analyse scientifique révèle que le burn-out menace davantage les travailleurs des secteurs bancaire et hospitalier. C’est pourquoi le projet pilote cible ces deux secteurs. Concrètement, un kit d'au moins 17 séances sera proposé à environ 1.000 travailleurs. Il s’agit d'un accompagnement spécialisé, adapté aux besoins du travailleur en question (gestion du stress, projet professionnel, kinésithérapie, relaxation,...).

Le burn-out en tant que maladie liée au travail

Dans le cadre de ce projet pilote, le burn-out est considéré comme une maladie liée au travail. Cela signifie que le travail en soi représente un facteur de risque parmi d’autres. Un accompagnement est donc proposé au travailleur, tout en agissant sur son environnement de travail. Fedris, l’Agence fédérale des risques professionnels, évaluera ce projet pilote après 2 ans. Si cette évaluation est positive, le projet pourrait devenir permanent.

Plus d’infos ?

Consultez le site de la ministre Maggie De Block.

 

Autres articles

07 novembre 2019

1 travailleur sur 4 gère difficilement le stress

Les managers sont ceux qui subissent le plus souvent du stress lié au travail, mais ce sont surtout les travailleurs non-cadres qui éprouvent des difficultés à y faire face. Selon une enquête en ligne de Mensura adressée à près de 28.000 travailleurs, 1 sur 4 ressent du stress lié au travail.