ActuVivre sainement
13 janvier 2020

partagez

Nous achetons tous de moins en moins de kilocalories

Depuis 2012, les Belges ont acheté environ 4 % de kilocalories de moins au supermarché. La composition des aliments dans les rayons des magasins est de plus en plus équilibrée. C'est ce que révèlent les chiffres de Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire belge.

Moins de sel, de sucre et de graisse

Fevia, la fédération du commerce Comeos et les autorités ont pris un engagement en 2012 : réduire de 5 % le nombre de kilocalories dans notre alimentation d'ici 2020. Nous en sommes actuellement à une diminution de 4 %. Il y a donc de fortes chances que cet objectif soit atteint. Une bonne chose, car moins de kilocalories signifie moins de sel, de sucre et de graisse dans notre alimentation. Nos denrées alimentaires comportent aussi plus de fibres et de vitamines.

Nutri-Score

La ministre de la Santé publique, Maggie De Block, s’estime également satisfaite. Bien qu'elle souligne que davantage d’efforts sont encore nécessaires pour aider le consommateur à faire des choix sains. Le Nutri-Score peut notamment y contribuer. Ce dernier indique, à l’aide de 5 couleurs et lettres, à quel point un produit alimentaire est sain ou pas.

Plus d'infos ?

Découvrez-en plus sur le Nutri-Score sur le site du SPF Santé publique.

Autres articles

13 janvier 2020

Nous achetons tous de moins en moins de kilocalories

Depuis 2012, les Belges ont acheté environ 4 % de kilocalories de moins au supermarché. La composition des aliments dans les rayons des magasins est de plus en plus équilibrée. C'est ce que révèlent les chiffres de Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire belge.

Que propose le menu du jour ? Des légumineuses !

1 personne sur 4 ne peut citer qu'un, voire deux légumineuses. C'est dommage, parce qu'on ne peut les apprécier, faute de les connaître ! Les légumineuses ne sont pas seulement succulentes mais aussi riches en protéines, fibres, minéraux, vitamines et acides aminés. Mieux encore, selon l'économiste de la santé Lieven Annemans, en les intégrant à notre régime alimentaire, nous diminuons les risques de diabète, de cancer du sein et d'hémorragie cérébrale.