ActuVivre sainement
20 septembre 2019

partagez

Vous n’avez pas pu vous rendre chez le dentiste en 2020 en raison du coronavirus ?

Dans le cadre du trajet de soins bucco-dentaires ou du détartrage, le remboursement dépend des prestations de soins dentaires de l'année civile précédente. En raison du Covid-19, il y a toutefois de fortes chances qu'une visite chez le dentiste n’ait pas été possible en 2020.
Vous n’avez pas pu vous rendre chez le dentiste en 2020 en raison du coronavirus ?

Le trajet de soins buccaux pour de meilleurs remboursements

Cette disposition de l'assurance maladie légale fait partie du trajet de soins buccaux et vise à ce que la population prenne conscience de l'importance de passer une visite de contrôle annuelle chez le dentiste. Les personnes majeures doivent ainsi payer un ticket modérateur moins élevé si elles vont au moins une fois par an chez le dentiste.

En raison du Covid-19, il y a toutefois de fortes chances qu'une visite chez le dentiste n’ait pas été possible en 2020. Afin d'éviter une diminution du remboursement des prestations en 2021, la condition de remboursement a été adaptée. Pour les prestations de 2021 dans le cadre du trajet de soins bucco-dentaires ou du détartrage, les prestations des deux années civiles précédentes seront prises en compte. Donc pas uniquement celles de 2020, mais aussi celles de 2019.

Supposons que vous fassiez soigner une carie :

  • Une personne qui est passée chez le dentiste en 2019 ou 2020 et qui y retourne en 2021 pour faire soigner une carie* paie 32 euros.
    L'assurance maladie rembourse 26 euros.
  • Une personne qui N'est PAS passée chez le dentiste en 2019 ou 2020 et qui y retourne en 2021 pour faire soigner une carie* paie 32 euros
    L'assurance maladie rembourse 20 euros.

* Exemple basé sur le code nomenclature INAMI 304371 pour les patients à partir de 18 ans ( tarifs 2020). Le montant de la facture chez le dentiste peut différer selon qu’il ou elle réclame des honoraires complémentaires.

Attention ! Il ne s’agit pas dans ce cas de parodontologie, de radiographies dentaires ou de soins préventifs, ni de consultations, ou de prestations d’orthodontie. Ceci ne vaut pas non plus pour des prestations facturées comme honoraires complémentaires à des personnes bénéficiant du régime préférentiel, parce qu’ils bénéficient d’une intervention majorée.

Et Dentalia Plus ?

Notre assurance soins dentaires rembourse davantage si vous êtes allé chez le dentiste dans le courant de l'année calendrier précédente.

En raison de la crise du coronavirus, cette condition d’intervention a été assouplie. Afin de déterminer si vous pouvez être remboursé à 80 %, les deux années civiles précédentes, à savoir 2020 et 2019, seront également prises en compte.

Un exemple :

Vous vous êtes affilié à Dentalia Plus le 1er août 2018 et vous faites placer une couronne à 1.000 euros le 5ième août 2021.

  • Vous n'êtes pas allé chez le dentiste en 2019 ou 2020 : Dentalia Plus rembourse 500 euros.
  • Vous êtes allé chez le dentiste en 2019 ou 2020 Dentalia Plus rembourse 800 euros.

Plus d'info

Découvrez notre brochure 7 réflexes pour des dents saines !

 

Autres articles

05 octobre 2020

De plus en plus d'enfants consultent un ophtalmologue

Les (jeunes) enfants sont-ils de plus en plus nombreux à consulter un ophtalmologue et à devoir porter des lunettes ? C’est la conclusion qui ressort de l’analyse des remboursements des consultations d'ophtalmologie et des dispositifs optiques destinés aux enfants. 
16 septembre 2020

Une vaccination contre la grippe en deux phases

Le Conseil Supérieur de la Santé recommande plus que jamais de vacciner les personnes à risque afin d'éviter que notre système de santé ne soit surchargé en cas de pic de Covid-19 pendant la saison grippale. De plus, la vaccination du personnel du secteur de la santé est importante pour protéger le patient. La vaccination des 50 à 64 ans permettra aussi de réduire la charge de travail en première ligne.