Mousse au chocolat au yaourt

Une mousse au chocolat aérienne au yaourt et aux édulcorants, une recette de l'école hôtelière Ter Groene Poorte.
Mousse au chocolat au yaourt

Participez au Réflexe-sucre !

Le Réflexe-sucre de la Mutualité Partena vous aide à consommer moins de sucres ajoutés. C'est pour vous aider sur la route vers un nouveau style de vie avec moins de sucre que nous vous proposons, avec nos partenaires, un peu d'inspiration pour un menu sain.


Ingrédients

Pour 6 personnes :

  • 1 pertite feuille de gélatine (de2,5 g)
  • 1 dl d'eau
  • 150 g de chocolat fondant au Stevia
  • 125 g de yaourt maigre
  • 2 blancs d’œufs (60 g)
  • 75 g de Zusto ou 35 g de Tagatesse (voyez nos conseils)

Préparation

  • Faites tremper la gélatine dans de l'eau froide.
  • Ajoutez l'eau au chocolat fondant, et faites fondre au micro-ondes à faible intensité. Remuez et lissez en ajoutant la gélatine pressée.
  • Mélangez le yaourt au mélange chocolaté.
  • Battez les blancs d’œufs en neige avec le Zusto. Ajoutez, en effectuant des mouvements rotatifs avec le fouet, les blancs d’œufs au mélange chocolaté.
  • Servez la mousse au chocolat dans de petits raviers, et laissez durcir au réfrigérateur.

Nos conseils

  • Remplacez éventuellement l'eau par du lait maigre ou du café.
  • Au lieu du Zusto, vous pouvez aussi utiliser 35 grammes de Tagatesse.
  • Battez les blancs d’œufs - au début à faible vitesse, si vous utilisez un mixeur, et ensuite plus rapidement. Ajoutez petit à petit le Tagatesse et continuez à battre les œufs jusqu'à obtenir une neige bien dense.

Valeur nutritive 

Par portion (= 0,2 KHW)

  • 146 kcal (601 kJ)
  • 3,8 g
  • 9,4 g, dont 5,8 g d'acides gras saturés
  • 2,8 g, dont 1,7 g de sucres


Source : Ter Groene Poorte

Article tags:

Autres articles

13 janvier 2020

Nous achetons tous de moins en moins de kilocalories

Depuis 2012, les Belges ont acheté environ 4 % de kilocalories de moins au supermarché. La composition des aliments dans les rayons des magasins est de plus en plus équilibrée. C'est ce que révèlent les chiffres de Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire belge.

Que propose le menu du jour ? Des légumineuses !

1 personne sur 4 ne peut citer qu'un, voire deux légumineuses. C'est dommage, parce qu'on ne peut les apprécier, faute de les connaître ! Les légumineuses ne sont pas seulement succulentes mais aussi riches en protéines, fibres, minéraux, vitamines et acides aminés. Mieux encore, selon l'économiste de la santé Lieven Annemans, en les intégrant à notre régime alimentaire, nous diminuons les risques de diabète, de cancer du sein et d'hémorragie cérébrale.