Méthodes d'entraînement

Les méthodes d'entraînement reprises ci-dessous se retrouvent plus ou moins dans tout programme d'entraînement, et vous pouvez vous en enquérir auprès de votre centre de fitness ou de votre entraîneur.
Méthodes d'entraînement

Entraînement extensif prolongé

Il s'agit d'un entraînement de longue durée lors duquel vous faites des efforts d'une intensité faible à modérée. Dès lors, l'énergie provient principalement de graisses brûlées. Cet entraînement est recommandé si vous n'êtes pas en grande condition physique, voulez perdre de la graisse ou êtes en revalidation suite à une blessure. La capacité de brûler des lipides augmente grâce à ce type d'entraînement, car la circulation sanguine dans les muscles est améliorée. Ce type d'entraînement peut être maintenu longtemps.

Entraînement intensif prolongé

Cet entraînement, également appelé cardiotraining, ne peut pas durer trop longtemps, sinon il provoque la hausse du taux de lactate dans les muscles, engendrant une acidification. Il est tout indiqué si vous désirez accroître votre absorption maximale d'oxygène.

Entraînement d'endurance

Cet entraînement est généralement pratiqué par intervalles, parce qu'il ne peut pas être tenu longtemps. Exemple typique : un sprint de 3 x 400 mètres, avec brève période de récupération entre-temps. Cet entraînement accroît la capacité musculaire, si bien que vous améliorez vos performances en réalisant plusieurs petits sprints courus dans un laps de temps court. Ceci peut être intéressant à la fois pour les joueurs de football ou de tennis et pour les sprinters. Cet entraînement n'est pas indiqué pour les enfants.

Entraînement de puissance

Cet entraînement est en général réservé aux personnes qui veulent accroître leurs cellules musculaires dans le but de supporter des efforts brefs et explosifs. Il n'accroît pas l'absorption maximale d'oxygène. L'extension des cellules musculaires est due à la charge supportée. Cet entraînement n'est pas non plus indiqué pour les enfants.

Autres articles

15 janvier 2020

8 adolescents sur 10 bougent trop peu

A l’échelle mondiale, 8 jeunes sur 10 bougent moins d'une heure par jour. Telle est la conclusion d'une étude menée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) auprès de 1,6 million d'étudiants âgés de 11 à 17 ans et originaires de 146 pays.