Mes bonnes résolutions, c’est aussi pour ma santé !

Dépister une affection n’est pas un objectif amusant, mais il est quand même plus rassurant de détecter que quelque chose ne tourne pas rond avant que cela ne devienne grave. Plus tôt une maladie est identifiée et prise en charge, plus facilement elle sera traitée.

8 examens préventifs qui rapportent

Voici 8 bonnes résolutions que vous pouvez concrétiser facilement chaque année !

  1. Je dresse mon bilan de santé avec mon médecin traitant.
    De manière générale, prévoyez une consultation annuelle de contrôle chez votre médecin traitant pour faire le point. Il s’occupe de contrôler :
    • votre tension artérielle 
    • votre poids 
    • l'état de vos vaccinations 
    • votre cholestérol et votre glycémie via un bilan sanguin 
    • éventuellement le fonctionnement de vos reins via une analyse d’urine
    C’est aussi votre médecin généraliste qui vous dira quels examens effectuer selon votre âge et vos facteurs de risque, d’autant plus qu’ils ne sont pas tous nécessaires chaque année. Par exemple, le dépistage du cancer colorectal ou de l’ostéoporose.
    A partir de 50 ans, une mammographie est proposée aux femmes tous les deux ans et un examen de la prostate peut être conseillé aux hommes.

  2. Je participe aux campagnes de dépistage.
    • Campagne de dépistage du cancer du sein : pour les femmes de 50 à 69 ans 
    • Campagne de dépistage du cancer du col de l'utérus : pour les femmes de 24 à 64 ans
    • Campagne de dépistage du cancer du côlon : pour les personnes de 55 à 74 ans
     
  3. Je planifie mes examens de santé.
    Prenez votre agenda et organisez les différents dépistages et consultations en fonction de vos préférences : au fil des mois pour les espacer dans le temps ou en quelques semaines pour en être quitte rapidement. Du moment que vous ne risquiez pas votre santé en postposant un examen !

  4. Je prévois une visite annuelle chez le dentiste.
    Afin de garder vos dents le plus longtemps possible et d’éviter d’en souffrir, il est important de vous rendre chez le dentiste chaque année. Le détartrage est indispensable, car il consiste à ôter la plaque dentaire logeant les germes et bactéries responsables de caries et susceptibles d'attaquer les gencives. Votre dentiste contrôle aussi vos gencives de manière à déceler une   éventuelle inflammation qui compromettrait le maintien des dents.

  5. Je vais chez le dermato chaque année.
    Les grains de beauté ou taches peuvent changer d’aspect ou de couleur, ce qui peut quelquefois indiquer la présence d’un cancer de la peau. Pour un dépistage précoce et un traitement efficace, faites examiner votre peau chez un dermatologue une fois par an. Parlez-lui aussi d’autres particularités comme des boutons ou rougeurs ainsi que de problèmes aux ongles ou cheveux.

  6. Je montre mes yeux à l’ophtalmo.
    A partir de 55 ans, mieux vaut se rendre chez l’ophtalmologue chaque année pour le dépistage d’une dégénérescence maculaire liée à l'âge, d’un glaucome ou autres troubles visuels. N’oubliez pas que vos yeux sont précieux !

  7. Au moindre doute, je fais vérifier mon ouïe.
    Lorsque nous entendons moins bien, notre premier réflexe est de demander aux gens de se répéter et d’augmenter le son de la télévision. Or, sans remédier à leur problème d’audition, certaines personnes finissent par se couper de la société. Il existe pourtant des appareils auditifs très performants, surtout s’ils sont utilisés de manière précoce. Donc, au moindre doute, faites contrôler votre ouïe chez un spécialiste en oto-rhino-laryngologie ou votre médecin traitant.

  8. Je me mets au sport, oui mais… après un contrôle chez le cardiologue.
    Si vous souhaitez pratiquer un sport ou vous y remettre, prévoyez d’abord de passer un électrocardiogramme d'effort (ECG). Cette mesure de précaution est nécessaire pour vérifier le fonctionnement de votre cœur et sa résistance à l'effort. Cet examen se déroule chez un cardiologue. Grâce au Bonus activité physique de la Mutualité Partena, bénéficiez d'un remboursement complémentaire pour ce type d'examens.

Remboursement des examens préventifs

Si vous avez des examens préventifs prévus cette année, sachez que Partena offre un remboursement. Voyez les conditions détaillées pour savoir si l'examen prévu peut être pris en considération.

 

Autres articles

08 janvier 2021

Vaccination contre le coronavirus : ce que vous devez savoir

La campagne de vaccination contre la COVID-19 a démarré dans les maisons de repos, et se concentrera temporairement sur certains groupes prioritaires. Elle sera ensuite étendue à de plus larges groupes de la population. Qui sont les groupes prioritaires ? Le vaccin est-il sûr ? Où trouver des informations dignes de foi ? Nous tenons à vous informer.

DERNIERE MISE A JOUR : jeudi 14 janvier 2021 (poursuivez votre lecture sous la photo)

Tout savoir sur le vaccin contre le HPV ou papillomavirus !

Le papillomavirus humain (HPV, pour Human Papillomavirus) est un virus qui se décline en plus de 100 types différents. 70 à 80 % de la population seront en contact avec un type de virus HPV au cours de leur vie. La plupart d’entre eux l’élimineront naturellement et ne développeront pas de complication. Environ 12 de ces types de HPV sont considérés comme des types de HPV à haut risque. Ils peuvent  provoquer, chez l’homme comme chez la femme, des infections au niveau des organes génitaux, de l’anus ou de la gorge. Ces infections peuvent évoluer en cancer (col de l’utérus, vulve, vagin, pénis, anus, bouche-pharynx). 

Vaccins : les ados aussi !

Pendant l’adolescence, les vaccinations restent nécessaires… Il peut s’agir de vaccination recommandées à cette période, comme le vaccin contre le HPV,  de rappels ou de rattrapages pour les vaccinations non effectuées pendant l’enfance.