partagez

Meilleur soutien pour les transgenres

A partir du 30 septembre 2017, les transgenres pourront bénéficier d'un meilleur soutien et d'un accompagnement médical. La ministre de la Santé publique Maggie De Block a en effet libéré 1,17 million d'euros à cette fin.

Aide psychologique accessible plus rapidement

Pour obtenir une aide psychologique à l'hôpital universitaire de Gand lorsqu’on a des questions sur son identité de genre, il faut attendre 8 à 12 mois. Le centre de Gand est en outre le seul en Belgique à proposer ce type de services. C'est pourquoi, la collaboration existante entre les prestataires qui renvoient les patients et ceux qui assurent le suivi sera optimalisée. Un centre francophone devra également ouvrir ses portes cette année. De plus, les patients recevront également un remboursement des soins psychosociaux et un forfait médicaments pour les inhibiteurs de puberté

De qui s'agit-il exactement ?

Qui a droit à ce remboursement et à cet accompagnement ? Il s'agit des personnes qui demandent une aide psychosociale et éventuellement médicale relative à leur identité ou expression de genre. Les personnes présentant les symptômes d'un trouble d'identité sexuelle ou chez qui ce diagnostic a déjà été établi auparavant entrent également en ligne de compte. 
 

Autres articles

Les tensions relationnelles dues au coronavirus : comment les affronter ?

Les mesures prises par les autorités sont source de beaucoup de confusion et à l’origine de réorganisations au travail et dans la vie privée. Nous devons jongler entre différents rôles en un seul endroit : travailler, être parent, être professeur, être partenaire. Cela provoque beaucoup de confusion ! Nous sommes tous à la recherche d'une structure claire et vivable.

Le télétravail, mode d’emploi

C’est enfoncer une porte ouverte que de dire que télétravailler à plein temps avec des enfants constitue un véritable défi, éprouvant psychiquement comme socialement. Si certains éprouvent un sentiment d’isolement ou se sentent moins liés à leurs collègues, d’autres ont l’impression de ne jamais avoir fini. Même sans enfants, télétravailler depuis chez soi n’est pas évident. Où placer la limite entre travail et vie privée ?