ActuVivre sainement
19 avril 2019

partagez

Médicaments et conduite : un cocktail dangereux

Prendre des médicaments avant de prendre le volant n’est pas sans risque. Beaucoup de médicaments ont en effet une influence néfaste sur la conduite. C’est pourquoi l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) recommande de toujours lire d’abord la notice.

Quels médicaments ?

Selon un récent sondage du Vias Institute, il arrive parfois à 6 % des Belges de conduire un véhicule après avoir pris des somnifères ou des tranquillisants. D’autres médicaments présentent également un risque pour la conduite automobile : antihistaminiques, antitussifs, antidépresseurs, antiépileptiques, etc. Certains médicaments sans ordonnance peuvent aussi avoir un effet négatif sur la capacité de conduire. 

N’oubliez pas la notice

Somnolence, altération du jugement, troubles visuels ou de la coordination..., les effets secondaires de certains médicaments au volant sont très variés. L'AFMPS vous demande de toujours lire d'abord la notice du médicament, et en particulier la section "Conduite d’un véhicule et utilisation de machines". N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin et à votre pharmacien. 

Plus d’infos

Consultez le site de l’AFMPS.

 

Autres articles

04 novembre 2019

2 pharmaciens sur 3 veulent administrer des vaccins

Les pharmaciens sont bien plus que des vendeurs de pilules. Ils constituent un point de contact essentiel pour toutes vos questions en matière de médicaments. Une enquête réalisée par Le Pharmacien montre que ceux-ci aimeraient voir leur éventail de tâches s'élargir davantage.