Actu Vivre sainement
19 avril 2019

partagez

Médicaments et conduite : un cocktail dangereux

Prendre des médicaments avant de prendre le volant n’est pas sans risque. Beaucoup de médicaments ont en effet une influence néfaste sur la conduite. C’est pourquoi l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) recommande de toujours lire d’abord la notice.

Quels médicaments ?

Selon un récent sondage du Vias Institute, il arrive parfois à 6 % des Belges de conduire un véhicule après avoir pris des somnifères ou des tranquillisants. D’autres médicaments présentent également un risque pour la conduite automobile : antihistaminiques, antitussifs, antidépresseurs, antiépileptiques, etc. Certains médicaments sans ordonnance peuvent aussi avoir un effet négatif sur la capacité de conduire. 

N’oubliez pas la notice

Somnolence, altération du jugement, troubles visuels ou de la coordination..., les effets secondaires de certains médicaments au volant sont très variés. L'AFMPS vous demande de toujours lire d'abord la notice du médicament, et en particulier la section "Conduite d’un véhicule et utilisation de machines". N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin et à votre pharmacien. 

Plus d’infos

Consultez le site de l’AFMPS.

 

Article tags:

Autres articles

03 juin 2021

Le vaccin Johnson & Johnson : uniquement pour les plus de 41 ans

La Conférence interministérielle (CIM) Santé publique a pris la décision de limiter provisoirement l’utilisation du vaccin de Johnson & Jonhnson (Janssen) aux personnes âgées de 41 ans et plus. Avant de prendre d’autres éventuels décisions, la CIM considère qu'il est important que l'EMA (l’Agence européenne des médicaments) fasse le point sur les avantages et les risques du vaccin de Janssen.

Comment acquérir de saines habitudes ... et les maintenir ?

Manger deux fruits par jour, boire plus d'eau, se détendre et lire un livre ... Autant d'habitudes saines que nous aimerions tellement conserver pour mener une vie équilibrée. Un style de vie qui fonctionne très bien pendant les vacances, quand on est très détendu(e) et qu'on prend son temps. Mais qu'il est difficile de maintenir une fois de retour à la maison, face à la 'routine normale'. Combien de temps faut-il avant qu'une nouvelle habitude ne prenne racine en nous ? Et comment persévérer ? La Mutualité Partena l'a recherché pour vous !