partagez

Mauvaise qualité de l’air = risque accru d’infarctus

Une dégradation importante de la qualité de l'air augmente les risques d’infarctus. C’est ce que révèle une étude du cardiologue belge Jean-François Argacha (VUB-UZ Bruxelles). Il plaide pour des décisions politiques drastiques.

Ne faites pas votre jogging en ville

Des cardiologues et experts de l’environnement ont collaboré à cette étude. Leur conclusion était claire : toute augmentation de 10 microgrammes de particules fines par mètre cube accroît de 2,8 % le risque d’infarctus dans les 24 h suivantes. Une hausse de 10 microgrammes de dioxyde d’azote par mètre cube augmente de 5,1 % les risques de crise cardiaque.

En tant que cardiologue, j’insiste quotidiennement pour que mes patients bougent beaucoup, et je continue à le faire. J'ajoute uniquement qu’ils ne doivent pas faire leur jogging aux heures de pointe le long de la rue de la Loi ou de l’avenue Louise
Dr Argacha

Bannissez les véhicules diesel en ville

Selon le cardiologue, les masques jetables ne servent pas à grand-chose. Nous avons surtout besoin de décisions politiques drastiques, comme l’interdiction des véhicules diesel en ville. A Tokyo, cette mesure a permis de réduire les particules fines de 44 % entre 2003 et 2012, et de diminuer de 11 % les risques de décès en raison d'une maladie cardiovasculaire par rapport à une ville comme Osaka, dans laquelle circulent encore de nombreux véhicules diesel.

Autres articles

19 avril 2021

Semaine de la prévention des chutes

Les chutes sont un problème fréquent au sein de la population âgée. Environ 1 personne sur 3 âgée de plus de 65 ans tombe au moins une fois par an. Ces chutes peuvent avoir de graves conséquences sur le plan physique, psychologique et social. Du 19 au 25 avril, le Centre flamand d'expertise en matière de prévention des chutes et des fractures mettra ce sujet à l'honneur.
15 avril 2021

Autotest COVID-19

Il existe plusieurs façons de vérifier si vous avez été infecté par le coronavirus. À partir du 6 avril, vous pourrez aussi acheter un autotest chez votre pharmacien.

En sécurité au travail ? Aidez votre aide-ménagère !

Le travail d’aide-ménagère ne doit pas être sous-estimé. Outre le risque de surcharge physique, celui d’un accident est omniprésent. Le 28 avril, c’est la Journée Mondiale pour la Sécurité et la Santé au travail, et nous tenons à aider nos aide-ménagères à pouvoir travailler en toute sécurité. Et vous pouvez aussi y contribuer !