partagez

Mars est le mois de la lutte contre le cancer du côlon. Participez-y !

Cette année, toutes les personnes âgées de 51 à 74 ans recevront par courrier une invitation à participer à la campagne de dépistage du cancer du côlon  Participez-y, dans la mesure où un dépistage précoce offre la meilleure protection contre cette maladie.

Nous faisons le test des selles. Et vous ?

C'est le slogan de la campagne de dépistage du cancer du côlon. Tous les 2 ans, les personnes âgées de 51 à 74 ans reçoivent par courrier une invitation, contenant un courrier, un formulaire de participation, un dépliant explicatif et un kit de prélèvement avec son mode d'emploi.

Le test dépiste des traces de sang dans les selles, indétectables à l’œil nu. Si les traces de sang dépassent les valeurs normales, cela ne signifie pas forcément qu'il est question d'un cancer. Mais votre médecin généraliste vous invitera à consulter un spécialiste pour des examens complémentaires.

Toutes vos données sur My Health Viewer

Vous aimeriez savoir quand vous avez participé pour la dernière fois à cette campagne de dépistage ? Ou quels en avaient été les résultats ? My Health Viewer apporte réponse à toutes ces questions. Toutes vos données y sont rassemblées par année et par campagne de dépistage. Vous devez juste donner préalablement votre consentement éclairé.

Meer info!

Remboursement de l'auto-test

La Mutualité Partena accorde trois fois par an un remboursement de 10 euros pour un dépistage ou un examen préventif, comme l'auto-test du cancer du côlon.

Autres articles

La nature comme médicament

Avez-vous déjà pris un bain sylvestre ? Selon cette approche japonaise, c’est on ne peut plus clair : la nature a une influence positive sur le corps et l’esprit. Benno Geertsma de Natuurpunt et du Réseau Nature et Santé en est aussi convaincu : “Nous voulons amener la nature vers les gens et les gens vers la nature.”
Avez-vous déjà pris un bain sylvestre ? Selon cette approche japonaise, c’est on ne peut plus clair : la nature a une influence positive sur le corps et l’esprit. Benno Geertsma de Natuurpunt et du Réseau Nature et Santé en est aussi convaincu : “Nous voulons amener la nature vers les gens et les gens vers la nature.”
Avez-vous déjà pris un bain sylvestre ? Selon cette approche japonaise, c’est on ne peut plus clair : la nature a une influence positive sur le corps et l’esprit. Benno Geertsma de Natuurpunt et du Réseau Nature et Santé en est aussi convaincu : “Nous voulons amener la nature vers les gens et les gens vers la nature.”