partagez

Les vaccins entraînent-ils des effets secondaires : dans à peine 1 cas sur 10.000

Au cours des 10 dernières années, l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) a reçu seulement 989 signalements d'effets secondaires provoqués par la vaccination chez les enfants et les adolescents. Il est évident que les vaccins apportent plus d’avantages que d’inconvénients. 

Très peu de cas

Moins d'un millier de cas d'effets secondaires ont été signalés pour les vaccins effectués chez les enfants et adolescents au cours des 10 dernières années. "C’est très peu comparé à l'ampleur de la vaccination en Belgique", explique le professeur Thierry Christiaens, pharmacologue à l'Université de Gand. L'AFMPS souligne une fois de plus que les vaccins protègent des maladies potentiellement mortelles. Leurs avantages l'emportent largement sur les inconvénients. 

Méfiance accrue

Ces chiffres arrivent au bon moment. Un nouvel Eurobaromètre montre que les mythes sur la vaccination ont la vie dure et que la méfiance des Européens ne cesse d’augmenter. 34 % des Belges pensent que les vaccins surchargent et affaiblissent le système immunitaire, alors que ce n'est absolument pas le cas. L'épidémie européenne de rougeole est la meilleure preuve du tribut qu'une mauvaise protection contre cette maladie peut entraîner. 

Plus d’infos

Pourquoi les vaccins sont-ils si importants ? Découvrez-le sur www.vaccination-info.be.

Article tags:

Autres articles

05 octobre 2020

De plus en plus d'enfants consultent un ophtalmologue

Les (jeunes) enfants sont-ils de plus en plus nombreux à consulter un ophtalmologue et à devoir porter des lunettes ? C’est la conclusion qui ressort de l’analyse des remboursements des consultations d'ophtalmologie et des dispositifs optiques destinés aux enfants. 
16 septembre 2020

Une vaccination contre la grippe en deux phases

Le Conseil Supérieur de la Santé recommande plus que jamais de vacciner les personnes à risque afin d'éviter que notre système de santé ne soit surchargé en cas de pic de Covid-19 pendant la saison grippale. De plus, la vaccination du personnel du secteur de la santé est importante pour protéger le patient. La vaccination des 50 à 64 ans permettra aussi de réduire la charge de travail en première ligne.