ActuVivre sainement
01 juillet 2019

partagez

Les parents sous-estiment souvent le surpoids de leurs enfants

Plus de la moitié des parents d'enfants corpulents sous-estiment le surpoids de leur progéniture. Un congrès européen sur l'obésité, organisé à Glasgow, l’a montré récemment.

Mauvaise estimation

Le nombre d'enfants et de jeunes en surpoids dans le monde a plus que décuplé au cours des quarante dernières années. Le nombre de fillettes de cinq ans en surpoids est passé de 5 millions en 1975 à 50 millions en 2016. Chez les garçons, ce nombre est passé de 6 à 74 millions. De plus, plus de la moitié des parents semblent sous-estimer ce problème, surtout lorsqu’il s’agit de très jeunes enfants. 

Manque de soutien

Ce sont surtout les parents qui sont eux-mêmes en surpoids et qui ont eu une éducation limitée qui sous-estiment le surpoids de leur progéniture. Environ 34 % des enfants et des adolescents plus corpulents ont eux-mêmes tendance à sous-estimer leur propre poids. C'est problématique, car de nombreux enfants ne reçoivent pas le soutien dont ils ont besoin pour rester en bonne santé. 

Plus d’infos

Découvrez nos brochures L'ABC d'une alimentation saine et En super forme avec Super Banane.

Autres articles

13 janvier 2020

Nous achetons tous de moins en moins de kilocalories

Depuis 2012, les Belges ont acheté environ 4 % de kilocalories de moins au supermarché. La composition des aliments dans les rayons des magasins est de plus en plus équilibrée. C'est ce que révèlent les chiffres de Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire belge.

Que propose le menu du jour ? Des légumineuses !

1 personne sur 4 ne peut citer qu'un, voire deux légumineuses. C'est dommage, parce qu'on ne peut les apprécier, faute de les connaître ! Les légumineuses ne sont pas seulement succulentes mais aussi riches en protéines, fibres, minéraux, vitamines et acides aminés. Mieux encore, selon l'économiste de la santé Lieven Annemans, en les intégrant à notre régime alimentaire, nous diminuons les risques de diabète, de cancer du sein et d'hémorragie cérébrale.