partagez

Les images médicales ne sont pas des photos de vacances. Pas de rayons sans raisons

CT-scans, radiographies… sans ces examens médicaux, le diagnostic de nombreuses maladies serait pratiquement impossible. Leur utilisation abusive peut toutefois être dangereuse pour la santé. C'est pourquoi le SPF Santé publique lance également cette année la campagne « Les images médicales ne sont pas des photos de vacances. Pas de rayons sans raisons. »

Résultats positifs

Risque accru de cancer, endommagement des tissus,… une exposition excessive aux rayonnements ionisants présente différents dangers. C'est pourquoi le SPF Santé publique organise la 5e édition de cette campagne à succès ! Depuis 2012, le nombre de demandes de CT-scans a augmenté moins rapidement, le nombre d'IRM (sans rayonnements nocifs) s'est intensifié et est mieux réparti et les radiologues peuvent remplacer l'examen demandé par un examen moins nocif.  

Communication entre médecin et patient

Il reste toutefois encore du pain sur la planche : encore trop de CT-scans sont ainsi prescrits pour les lombaires, alors que ce n'est pas recommandé ou qu'une IRM est préférable. Pour éviter ces rayonnements inutiles, une bonne communication entre le médecin et le patient est indispensable. Cette campagne souhaite dès lors encourager le grand public à dialoguer avec le médecin traitant ou le dentiste et à convenir ensemble si les avantages d'un examen valent la peine par rapport aux risques pour la santé. 

Plus d'info

Surfez sur le site www.pasderyaonssansraisons.be

Autres articles

14 novembre 2019

Que pensez-vous d’eSanté ?

Avez-vous déjà donné votre consentement éclairé afin que les prestataires de soins puissent partager vos données médicales entre eux ? Consultez-vous vos données de santé numériques sur le portail Masanté ? Et que pensez-vous des applications de santé ? Avec l’eHealthMonitor 2019, les autorités fédérales souhaitent savoir ce que vous pensez de l’eSanté.