partagez

Les images médicales ne sont pas des photos de vacances. Pas de rayons sans raisons

CT-scans, radiographies… sans ces examens médicaux, le diagnostic de nombreuses maladies serait pratiquement impossible. Leur utilisation abusive peut toutefois être dangereuse pour la santé. C'est pourquoi le SPF Santé publique lance également cette année la campagne « Les images médicales ne sont pas des photos de vacances. Pas de rayons sans raisons. »

Résultats positifs

Risque accru de cancer, endommagement des tissus,… une exposition excessive aux rayonnements ionisants présente différents dangers. C'est pourquoi le SPF Santé publique organise la 5e édition de cette campagne à succès ! Depuis 2012, le nombre de demandes de CT-scans a augmenté moins rapidement, le nombre d'IRM (sans rayonnements nocifs) s'est intensifié et est mieux réparti et les radiologues peuvent remplacer l'examen demandé par un examen moins nocif.  

Communication entre médecin et patient

Il reste toutefois encore du pain sur la planche : encore trop de CT-scans sont ainsi prescrits pour les lombaires, alors que ce n'est pas recommandé ou qu'une IRM est préférable. Pour éviter ces rayonnements inutiles, une bonne communication entre le médecin et le patient est indispensable. Cette campagne souhaite dès lors encourager le grand public à dialoguer avec le médecin traitant ou le dentiste et à convenir ensemble si les avantages d'un examen valent la peine par rapport aux risques pour la santé. 

Plus d'info

Surfez sur le site www.pasderyaonssansraisons.be

Article tags:

Autres articles

19 avril 2021

Semaine de la prévention des chutes

Les chutes sont un problème fréquent au sein de la population âgée. Environ 1 personne sur 3 âgée de plus de 65 ans tombe au moins une fois par an. Ces chutes peuvent avoir de graves conséquences sur le plan physique, psychologique et social. Du 19 au 25 avril, le Centre flamand d'expertise en matière de prévention des chutes et des fractures mettra ce sujet à l'honneur.
15 avril 2021

Autotest COVID-19

Il existe plusieurs façons de vérifier si vous avez été infecté par le coronavirus. À partir du 6 avril, vous pourrez aussi acheter un autotest chez votre pharmacien.

En sécurité au travail ? Aidez votre aide-ménagère !

Le travail d’aide-ménagère ne doit pas être sous-estimé. Outre le risque de surcharge physique, celui d’un accident est omniprésent. Le 28 avril, c’est la Journée Mondiale pour la Sécurité et la Santé au travail, et nous tenons à aider nos aide-ménagères à pouvoir travailler en toute sécurité. Et vous pouvez aussi y contribuer !