Actu Vivre sainement
01 octobre 2019

partagez

Les Européens, toujours les plus grands buveurs

Les Européens aiment boire un verre. Et nous restons même les plus grands buveurs au monde. Nulle part ailleurs l'alcool ne cause plus de décès qu'en Europe. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) demande aux autorités nationales de mener une politique plus stricte en matière d'alcool.

La Belgique dans la moyenne

Qui sont à l’heure actuelle les plus grands buveurs d'Europe ? Ce sont apparemment les Tchèques, les Allemands et les Luxembourgeois. La Belgique se situe dans la moyenne avec sa 12e place.

En 2016, un Belge de plus de 15 ans consommait en moyenne 11,4 litres d'alcool, contre 12,8 en 2006. En l'espace de dix ans, la consommation d'alcool a donc légèrement diminué, mais selon l'Organisation mondiale de la santé, ce processus est beaucoup trop lent. Car les conséquences ne sont pas négligeables. Chaque jour, dans l’UE, 800 personnes décèdent de causes liées à l'alcool (des maladies cardiovasculaires à la cirrhose du foie).

Une politique plus stricte

Afin de réduire la consommation d'alcool, l'Organisation mondiale de la santé demande une politique plus stricte. Les Mutualités Libres réclament également des mesures supplémentaires : 

  • Interdire la vente d'alcool aux jeunes de moins de 18 ans
  • Interdire la promotion et la vente d'alcool dans les stations-services
  • Encourager les campagnes de sensibilisation en matière d'alcool et qui visent les jeunes

Plus d’infos

Consultez le site de l'Organisation mondiale de la santé.

 

Article tags:

Autres articles

Comment reconnaître une piqûre de tique

Elles se cachent dans les herbes hautes ou les buissons et apprécient une goutte de sang : les tiques ! Nous allons vous en dire plus sur ces 'bestioles' ressemblant à des araignées. Où pouvez-vous en trouver ? Comment reconnaître les morsures de tiques et comment les traiter ? Et qu'est-ce au juste que la maladie de Lyme ?
03 juin 2021

Le vaccin Johnson & Johnson : uniquement pour les plus de 41 ans

La Conférence interministérielle (CIM) Santé publique a pris la décision de limiter provisoirement l’utilisation du vaccin de Johnson & Jonhnson (Janssen) aux personnes âgées de 41 ans et plus. Avant de prendre d’autres éventuels décisions, la CIM considère qu'il est important que l'EMA (l’Agence européenne des médicaments) fasse le point sur les avantages et les risques du vaccin de Janssen.