Les édulcorants

Les édulcorants sont des additifs apportant une saveur sucrée. D’origine naturelle ou de synthèse, leur pouvoir sucrant est très élevé, si bien qu’il faut en utiliser de faibles quantités, ce qui réduit leur apport calorique. 
Les édulcorants
Les édulcorants sont des substances qui sont utilisées pour donner une saveur sucrée aux aliments. En théorie, le sucre, le miel, le sirop d’érable… sont des édulcorants. Toutefois, le mot « édulcorant » s’emploie le plus souvent pour désigner des substances qui donnent une saveur sucrée sans apporter de calories, ou en apportant moins de calories que le sucre. On en distingue deux types :

  • Les édulcorants intenses (basses calories)
  • Les édulcorants de charge ou massiques (avec calories) : il s’agit des polyols

Les édulcorants intenses (basses calories)

Afin de donner la saveur sucrée aux produits ‘sans sucres’ ou ‘sans sucres ajoutés’, le sucre est souvent remplacé par des édulcorants basses calories tels que l’aspartame, l’acésulfame K, la saccharine ou le sucralose. Certains de ces édulcorants sont également disponibles sous la forme de sucrettes ou d’édulcorant de table. Ils sont produits par l’homme ou certains sont directement extraits de plantes, par exemple les glycosides de stéviol issus de la Stévia. Ils apportent peu ou pas de calories.

Savez-vous quel est le pouvoir sucrant des édulcorants intenses ? 
200 fois celui du sucre de table ! Ils doivent donc être utilisés en très petites quantités. 
Afin de garantir le goût le plus agréable possible, ils sont souvent utilisés en combinaison dans les aliments et les boissons. 

Les édulcorants massiques (avec calories) ou polyols

Les polyols sont synthétisés par l’homme. Ils sont aussi naturellement présents en petites quantités dans de nombreux fruits et légumes. Ils apportent des calories mais moins que les sucres (2,4 kcal/g contre 4 kcal/g). L’érythritol est le seul à avoir une valeur calorique nulle.

Alors, quel est l’intérêt des polyols ? 

Les polyols sont faiblement digestibles et n’induisent pas d’augmentation de la glycémie. De plus, ils ne provoquent pas de caries. Ils sont utilisés dans de nombreux chewing-gums et confiseries, comme édulcorants mais aussi pour certaines de leurs propriétés technologiques spécifiques. 
Les produits qui en contiennent doivent porter la mention 'une consommation excessive peut avoir des effets laxatifs'.

Utilisez aussi les édulcorants avec modération

Remplacer le sucre par la stévia est une bonne idée, cette substance étant meilleure pour les dents et la ligne, mais vous ne devez pas non plus en consommer sans modération. En ajoutant des édulcorants à tout ce qu'on mange, on s'habitue très vite aux saveurs sucrées. Il est plus sain de se débarrasser d'un excès de douceurs que de remplacer le sucre par toutes sortes d'édulcorants pauvres en calories, qu'il s'agisse d'aspartame ou de stévia.

Conclusion

La stévia est un édulcorant d'origine naturelle, sûr et pauvre en calories, mais coûteux et présentant un petit arrière-goût amer. Tout comme le sucre ou l'aspartame, la consigne est claire : utilisez-la avec modération.

Article tags:

Autres articles

24 février 2020

Un réfrigérateur propre et sain

Nulle part on ne jette autant de nourriture que chez soi. Partena Aide à domicile veut agir par rapport à ce constat. Nos aide-ménagères collaborent ainsi à Gand au projet  Gent En Garde, soutenu par la Ville de Gand, FoodWIN et TalentIndex. Grâce à une formation en management du réfrigérateur, nos aide-ménagères sensibilisent leurs clients à l'intérêt d'avoir un réfrigérateur sain et écologique. Voici quelques bonnes choses à savoir pour bien gérer son réfrigérateur.
13 janvier 2020

Nous achetons tous de moins en moins de kilocalories

Depuis 2012, les Belges ont acheté environ 4 % de kilocalories de moins au supermarché. La composition des aliments dans les rayons des magasins est de plus en plus équilibrée. C'est ce que révèlent les chiffres de Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire belge.

Que propose le menu du jour ? Des légumineuses !

1 personne sur 4 ne peut citer qu'un, voire deux légumineuses. C'est dommage, parce qu'on ne peut les apprécier, faute de les connaître ! Les légumineuses ne sont pas seulement succulentes mais aussi riches en protéines, fibres, minéraux, vitamines et acides aminés. Mieux encore, selon l'économiste de la santé Lieven Annemans, en les intégrant à notre régime alimentaire, nous diminuons les risques de diabète, de cancer du sein et d'hémorragie cérébrale.