Le triangle du bonheur : de l’inspiration et des outils pour davantage de bonheur

“Heureuse année”, “Beaucoup de bonheur”, … C’est ce que nous souhaitons à tout le monde. Mais qu’est-ce au fait que le bonheur ? Pouvez-vous influencer votre sentiment de bonheur ? Et si oui, comment faire ? Le triangle du bonheur rassemble les connaissances scientifiques relatives au bonheur et au bien-être, et donne de l’inspiration et des méthodes.
Le triangle du bonheur : de l’inspiration et des outils pour davantage de bonheur

Pour le moment, le triangle n'est disponible qu'en néerlandais

Le bonheur tient à de petites choses

Nous connaissons déjà le triangle alimentaire et celui de l’activité physique : ils donnent un aperçu des bonnes pratiques pour rester plus longtemps en forme et en bonne santé. Mais qu’en est-il de notre santé mentale ? Il existe aussi un outil en la matière, le triangle du bonheur, développé par le VIGEZ (Vlaams Instituut Gezond Leven). 

Qu’est-ce qui nous rend heureux ?

Le VIGEZ a examiné les études scientifiques existantes à propos du bonheur, et en a extrait 3 éléments pour former le triangle du bonheur. L’étude révèle que nous pouvons en partie influencer notre sentiment de bonheur. Les éléments y contribuent. Ces éléments ne sont pas indépendants l’un de l’autre, mais ils s’articulent :
  1. Être bien entouré(e)
    Des relations chaleureuses avec les gens autour de nous, savoir que nous pouvons compter sur eux, et que nous leur apporterons notre soutien s’ils en ont besoin.
  2. Bien se sentir
    Avoir de l’intérêt pour l’existence, et de l’énergie pour se saisir des choses. Mais aussi la sérénité intérieure, le sentiment que nos souhaits se réalisent. Et la conscience que les sentiments moins positifs font aussi partie du jeu, et ne sont pas une catastrophe.
  3. Pouvoir être nous-mêmes
    Nous connaître nous-mêmes et effectuer des choix résolus dans l’existence. Nous développer en tant qu’individus, et être contents de nous-mêmes.

En regard de chaque élément, 3 questions qui nous invitent à approfondir la réflexion, et à entamer un travail, si cela paraît utile. Si cela vous intéresse, surfez sur geluksdriehoek.be (site en néerlandais), où vous trouverez des exercices et des conseils pratiques pour vous atteler à la tâche. 

Nous pouvons nous permettre un léger déséquilibre

Le ‘bonheur parfait’ n’existe pas. La vie ne se déroule parfois, et même souvent, pas comme nous l’aurions souhaité. Ce n’est pas un problème. C’est ce qui explique que le triangle du bonheur soit un peu en déséquilibre, ce que traduit une boule orange.  Pour ces facteurs externes que nous n’avons pas en mains, et qui peuvent faire vaciller notre bonheur. La boule est parfois plus grande, et parfois plus petite, mais elle est bien là. Et il y a toujours quelque chose qui vient rompre l’équilibre. Cela fait tout simplement partie du jeu,.

Le triangle du bonheur est le premier modèle éducatif consacré au bien-être mental. Il rassemble toutes les connaissances actuelles sur ce thème. C’est plus qu’un modèle théorique : vous trouverez des outils pratiques et des exercices accessibles à tous sur geluksdriehoek.be (site en néerlandais). 

Plus d’info :

Travailler avec le triangle du bonheur (site en néerlandais). 
En savoir davantage sur le le triangle du bonheur ? (site en néerlandais). 






Autres articles

Comment 'survivre' aux examens ?

Les examens sont une période difficile et stressante pour de nombreux étudiants. La matière semble soudain impossible à maîtriser, le stress et la peur de l'échec augmentent, et certains étudiants perdent le courage de persévérer. Comment survivre à la période des examens ? Voici les conseils de Cédric Arijs, psychologue à la Ligne d'écoute.