Le télétravail, mode d’emploi

C’est enfoncer une porte ouverte que de dire que télétravailler à plein temps avec des enfants constitue un véritable défi, éprouvant psychiquement comme socialement. Si certains éprouvent un sentiment d’isolement ou se sentent moins liés à leurs collègues, d’autres ont l’impression de ne jamais avoir fini. Même sans enfants, télétravailler depuis chez soi n’est pas évident. Où placer la limite entre travail et vie privée ? 
Le télétravail, mode d’emploi

LAvoir des contacts avec ses collègues, ce n’est pas seulement agréable pour bavarder un peu, c’est aussi une source d’informations, de feedback, de partage d’idées et de joie, … Cela alimente la motivation, et le travail n’en est que plus productif. Restez donc en contact avec vos collègues. 

Il ne faut pas forcément que ce soit en rapport avec le travail : organiser un café call, ou une réunion apéro virtuelle : osez-le !

Que pouvez-vous faire pour que votre journée de télétravail se passe pour le mieux ?

Votre planning quotidien, pauses comprises

  • Structurez votre journée. La plupart des gens se sentent mieux quand ils s’installent dans une routine bien précise (par ex. commencer à travailler au moment où vous commencez au bureau), avec des heures bien établies, une segmentation concrète de la journée. Organisez-vous avec les autres membres du ménage pour ne pas être dérangé(e) quand vous travaillez, et prévoir des moments à passer ensemble. Prenez vos pauses en famille, planifiez de petites activités.
  • Ne planifiez qu’une tâche à la fois. Concentrez-vous sur le résultat que vous voulez atteindre, relativisez aussi eu égard au fait que les circonstances de travail ne sont pas idéales pour votre concentration.
  • En pyjama ou s’habiller pour travailler ? On peut avoir la tentation de traîner en pyjama. En vous habillant pour travailler, vous vous sentirez mieux. Préparez-vous, enfilez des vêtements confortables, brossez-vous les dents et prenez soin de vous.
  • Bougez régulièrement et n’oubliez pas que #faireunpetittour, c’est toujours agréable, servez-vous régulièrement un verre d’eau, allez au jardin, ou si vous en avez le temps, faites une petite promenade près de chez vous. L’air frais vous fera du bien. Essayez ainsi de bouger un peu. En conservant vos distances, naturellement.
  • Planifiez vos heures de travail en fonction de vos possibilités et de votre énergie. Si vous êtes ‘du matin’, commencez de bonne heure et plein(e) d’énergie. Si vous voulez consacrer du temps à vos enfants, et adapter votre horaire avec votre partenaire, planifiez des activités créatives …
  • Débranchez la prise après vos heures de travail, et prévoyez immédiatement un moment agréable pour vous et les vôtres (un bain chaud, cuisiner ensemble, faire des jeux, lire un livre, …).
  • Prévoyez de brefs moments informels. Une réunion à distance, appeler un collègue, un café ou un lunch virtuel, ou une happy hour après le travail. Il existe beaucoup d’outils en ligne et de possibilités que vous pouvez utiliser de manière créative.

Votre espace de travail

  • Créez un espace de travail distinct. Ici aussi, une saine routine est un atout. Il n’est pas agréable de réaliser que l’on sera assis toute la journée à la même table, pour travailler et pour manger. Réservez dans la maison un espace propre à votre travail. Si vous ne disposez pas de nombreuses pièces séparées, aménagez un coin du salon ou ajoutez une rallonge à votre table de salle à manger. Cela séparera votre espace de vie et de travail, aussi dans votre tête. Garnissez votre lieu de travail d’un bouquet de fleurs ou d’une photo!
  • Une bonne chaise de bureau peut faire des miracles. Nous passons la majorité de notre temps assis. Nous devons absolument tenter de diminuer le temps passé dans cette position. Si nous devons rester assis, une bonne chaise de bureau, réglable selon vos souhaits, s’impose.
  • Une souris et un clavier séparés. Lorsque vous travaillez avec un ordinateur portable, vous avez besoin d’un clavier externe et d’une souris qui tient bien dans la main, posée à côté de votre clavier. Votre clavier doit se trouver à environ 10-15 cm du bord de la table.
  • Asseyez-vous bien au fond de la chaise, les pieds bien à plat sur le sol.
    • Votre bassin doit être un peu plus haut que vos genoux, les cuisses légèrement penchées vers le bas.
    • Si votre table n’est pas réglable et qu’elle est trop haute, surélevez votre chaise et utilisez un petit banc pour y poser les pieds.
    • Il ne peut y avoir plus que l’espace d’un poing, entre votre chaise et le creux du genou.
    • Le creux du dos doit être soutenu par le dossier. Celui-ci sera donc de préférence arrondi dans le bas. 
  • Votre écran doit être à la hauteur de vos yeux. Il n’est pas bon de poser votre pc portable tel quel sur la table ou le bureau. Il faut idéalement avoir une taille d’écran suffisante (19”) ou au moins un support pour pc portable. Si vous n’en avez pas, vous pouvez aussi utiliser une boîte ou une rame de papier que vous glissez sous votre pc portable. Voici comment installer votre écran : 
    • Posez votre écran devant vous.
    • La partie supérieure de votre écran doit être à la hauteur des yeux.
    • Et à un bras de distance.

Et si toute la famille est à la maison ? Temps partagé et temps isolé

  • Indiquez clairement dans le planning les moments de temps partagé et de temps isolé. Faites bien comprendre aux enfants que vous passerez du temps avec eux pour des jeux de société, mais que vous avez aussi besoin de temps pour travailler.
  • Expliquez clairement comment les enfants peuvent remplir le temps passé sans vous : travail scolaire, jeux, iPad (quand c’est permis et quand ça ne l’est pas), dessiner, etc. Offrez-leur des choix.
  • Indiquez aussi visuellement quand vous devez être ‘seul(e)’. En accrochant une lampe de vélo sur votre bureau ou à la porte. Si la lampe est allumée, les enfants ne peuvent pas vous déranger. C’est une barrière pour les enfants.
  • Prenez des engagements et essayez de ne pas y déroger. "D’abord un fruit, puis un biscuit, et ensuite tu pourras utiliser la tablette”.
  • Soyez flexible dans votre planning : un planning c’est bien, mais ce n’est pas gravé dans le marbre. Soyons bienveillants les uns pour les autres, et ne soyons pas trop sévères. Investissez dans le temps passé ensemble. Après quelques jours, la structure se mettra parfaitement en place.

Shopavita.be

Notre boutique santé vous propose, outre quelques exemples d’exercices pour le dos et les cervicales, de nombreux produits qui peuvent vous aider à adopter une position correcte quand vous faites du télétravail. Et comme client de la Mutualité Partena, vous bénéficiez d’une belle réduction.

  • Le tabouret UP : la rondeur et la finition arrondie de la base du tabouret stimulent l’assise dynamique.
  • Le harnais de maintien Swedish Posture Flexi : dès que votre posture s’affaisse, le harnais se raidit, et vous indique qu’il faut la rectifier, et vous tenir plus droit. Une manière aisée et naturelle d’exercer les muscles dorsaux, et de travailler à une posture correcte pendant que vous faites autre chose.

La Ligne d’écoute Partena 

Vous n’en sortez pas malgré toutes les petites mesures que vous avez prises ? Vous vous faites du souci, vous êtes peut-être angoissé(e) ? Par rapport à l’avenir, à votre travail, ou à votre famille ?

Osez demander de l’aide. En tant que client de la Mutualité Partena, vous pouvez partager vos préoccupations avec un collaborateur de la Ligne d’écoute Partena. Pouvoir échanger avec une personne extérieure à votre entourage peut vous apporter un réel soulagement. 


Autres articles

L’influence du stress sur votre digestion

Le trac, une jolie femme ou un bel homme qui croise vos pas, le chagrin d’avoir perdu un être cher … Le stress, le sentiment amoureux et le chagrin intense sont autant d’émotions très différentes, mais qui ont un effet comparable sur notre système digestif. Comment se fait-il que notre cerveau exerce un tel effet sur nos intestins et vice versa : comment la digestion influence-t-elle la manière dont nous nous sentons ? 

Travailler et vivre à nouveau plus proche ensemble

Bientôt, nous travaillerons et vivrons à nouveau plus proches les uns des autres. Cela crée de la peur, de l'insécurité et de la méfiance face à une éventuelle infection ou à un comportement sûr.  L’angoisse s’amplifie généralement lorsque vous tentez de la réprimer. En parler peut vous aider – que ce soit avec des collègues, des proches ou d’autres personnes.

Les tensions relationnelles dues au coronavirus : comment les affronter ?

Les mesures prises par les autorités sont source de beaucoup de confusion et à l’origine de réorganisations au travail et dans la vie privée. Nous devons jongler entre différents rôles en un seul endroit : travailler, être parent, être professeur, être partenaire. Cela provoque beaucoup de confusion ! Nous sommes tous à la recherche d'une structure claire et vivable.