ActuVivre sainement
27 novembre 2017

partagez

Le nombre d’employés présentant un risque accru de burn-out en augmentation

De plus en plus d’employés belges courent un risque élevé de burn-out. Leur nombre a d’ailleurs augmenté de moitié entre 2014 et 2017, selon une enquête de Securex menée auprès de 1.522 travailleurs belges. 

Surtout les 35 - 39 ans

Le nombre d’employés belges qui risquent davantage un burn-out a augmenté de moitié en 3 ans seulement, pour passer de 10 à 17 %. Ces travailleurs se sentent épuisés, prennent mentalement leurs distances par rapport à leur travail et ont moins confiance en eux. Ce sont principalement les jeunes adultes qui sont touchés, surtout la tranche des 35 - 39 ans (23 %). Le risque de burn-out est également plus élevé pour les travailleurs à temps plein que pour les travailleurs à temps partiel (18 % contre 13 %). Selon Securex, cette donnée est très inquiétante, car "les collaborateurs de cette tranche d’âge devront encore travailler longtemps". 

Un signal envoyé aux autorités

Securex précise toutefois que ces chiffres doivent être nuancés. "Le burn-out n’est plus aussi tabou. Il est probable que les travailleurs reconnaissent plus facilement qu’avant qu’ils sont épuisés", explique Heidi Verlinden.

"Ces chiffres restent néanmoins un signal. Les autorités peuvent soutenir les employeurs dans la prévention du burn-out en développant un cadre juridique qui permet le travail adapté, le job crafting et le travail sans contrainte de temps et de lieu. Aujourd'hui, les autorités réagissent surtout en définissant des devoirs, alors qu’on constate en pratique que cette approche n’aide pas à réduire le nombre de burn-out".

 

Autres articles

07 février 2020

Plus d’1 Belge sur 10 souffre d’un trouble mental

Dans notre pays, un peu plus d’1 adulte sur 10 souffre d’un trouble mental, comme l’anxiété ou la dépression. 1 enfant et adolescent sur 10 manifeste également une difficulté d’ordre psychologique ou comportemental. C’est ce qui ressort de l'Enquête de santé 2018 de Sciensano.
10 décembre 2019

Voici comment vous pouvez apporter une aide face à la solitude

Les journées d’hiver peuvent être longues et obscures... Si vous avez un peu de temps libre à l’occasion des fêtes de fin d’année, vous pourriez peut-être en profiter pour briser la solitude de quelqu’un de votre entourage. Voici un peu d’inspiration. Si vous êtes isolé(e) ou que vous ne vous sentiez à l’aise nulle part, vous pouvez vous adresser à la Ligne d’écoute Partena pour un entretien.
07 novembre 2019

1 travailleur sur 4 gère difficilement le stress

Les managers sont ceux qui subissent le plus souvent du stress lié au travail, mais ce sont surtout les travailleurs non-cadres qui éprouvent des difficultés à y faire face. Selon une enquête en ligne de Mensura adressée à près de 28.000 travailleurs, 1 sur 4 ressent du stress lié au travail.