ActuVivre sainement
04 octobre 2017

partagez

Le Coca et le Fanta dans les écoles secondaires : c’est fini !

Les distributeurs de boissons sucrées dans les écoles secondaires ne seront bientôt plus qu’un lointain souvenir…  C’est du moins ce qu’a promis l’UNESDA, la fédération européenne des boissons rafraîchissantes. Les versions light et sans sucre de ces boissons seront toutefois toujours présentes. 

Exit les sodas sucrés

Depuis dix ans déjà, les boissons sucrées ne sont plus vendues dans les écoles primaires et, au plus tard pour fin 2018, l’UNESDA le secteur européen des boissons rafraîchissantes, veut faire de même pour les écoles secondaires. Bref, plus de canettes de Coca, Fanta ou Ice Tea dans les distributeurs, mais bien des versions light et sans sucre telles que le Coca Light ou le Fanta Zero. 

Noble idée ou marketing intelligent ?

Cette mesure en soi est favorable à la santé de nos adolescents. Les boissons sucrées classiques sont en effet moins saines que les versions light et sans sucre. Par la même occasion, une stratégie marketing astucieuse se cache derrière cette mesure. Le secteur des boissons rafraîchissantes ne se tire en effet pas une balle dans le pied, car ces boissons light et sans sucre sont également très populaires. De plus, les distributeurs de boissons ne disparaissent pas des cours de récré, seule l’offre change. 

Plus d’infos

Consultez le site de l’UNESDA.

 

 

Autres articles

24 février 2020

Un réfrigérateur propre et sain

Nulle part on ne jette autant de nourriture que chez soi. Partena Aide à domicile veut agir par rapport à ce constat. Nos aide-ménagères collaborent ainsi à Gand au projet  Gent En Garde, soutenu par la Ville de Gand, FoodWIN et TalentIndex. Grâce à une formation en management du réfrigérateur, nos aide-ménagères sensibilisent leurs clients à l'intérêt d'avoir un réfrigérateur sain et écologique. Voici quelques bonnes choses à savoir pour bien gérer son réfrigérateur.
13 janvier 2020

Nous achetons tous de moins en moins de kilocalories

Depuis 2012, les Belges ont acheté environ 4 % de kilocalories de moins au supermarché. La composition des aliments dans les rayons des magasins est de plus en plus équilibrée. C'est ce que révèlent les chiffres de Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire belge.

Que propose le menu du jour ? Des légumineuses !

1 personne sur 4 ne peut citer qu'un, voire deux légumineuses. C'est dommage, parce qu'on ne peut les apprécier, faute de les connaître ! Les légumineuses ne sont pas seulement succulentes mais aussi riches en protéines, fibres, minéraux, vitamines et acides aminés. Mieux encore, selon l'économiste de la santé Lieven Annemans, en les intégrant à notre régime alimentaire, nous diminuons les risques de diabète, de cancer du sein et d'hémorragie cérébrale.