ActuVivre sainement
06 février 2020

partagez

La saison pollinique 2020 a commencé...

Mauvaise nouvelle pour les personnes sujettes au rhume des foins. Les premiers grains de pollen provenant des aulnes et noisetiers ont été détectés dans l’air. Cela marque le début de la saison pollinique 2020, deux semaines plus tôt que d’habitude. 
La saison pollinique 2020 a commencé...

La météo influence la dispersion

Les mesures effectuées par Sciensano ne laissent planer aucun doute. Le pollen d'aulne et de noisetier est prêt à être dispersé. Lorsque des conditions météorologiques favorables sont réunies, les concentrations de pollen peuvent rapidement augmenter. En raison des températures douces de ces dernières semaines, la saison pollinique commence cette année avec deux semaines d’avance. Toutefois, nous ne savons pas encore si la saison pollinique sera aussi intense qu'en 2019. L'année dernière était en effet une année record en termes de quantités de pollen d'aulne et de noisetier. 

Que faire ?

Vous souffrez de picotements oculaires, éternuements et avez le nez bouché ? Vous pouvez limitez ces inconvénients !

  • Respectez le traitement recommandé par votre médecin.
  • Ne faites pas sécher votre linge à l’extérieur.
  • Evitez les efforts intenses en plein air.
  • Nettoyez votre nez avec du sérum physiologique.
  • Portez des lunettes solaires pour éviter les réactions de contact.

Plus d’infos ?

Consultez les sites de Sciensano et AirAllergy.

Article tags:

Autres articles

05 octobre 2020

De plus en plus d'enfants consultent un ophtalmologue

Les (jeunes) enfants sont-ils de plus en plus nombreux à consulter un ophtalmologue et à devoir porter des lunettes ? C’est la conclusion qui ressort de l’analyse des remboursements des consultations d'ophtalmologie et des dispositifs optiques destinés aux enfants. 
16 septembre 2020

Une vaccination contre la grippe en deux phases

Le Conseil Supérieur de la Santé recommande plus que jamais de vacciner les personnes à risque afin d'éviter que notre système de santé ne soit surchargé en cas de pic de Covid-19 pendant la saison grippale. De plus, la vaccination du personnel du secteur de la santé est importante pour protéger le patient. La vaccination des 50 à 64 ans permettra aussi de réduire la charge de travail en première ligne.