ActuVivre sainement
12 février 2018

partagez

La nouvelle Enquête de santé se penchera aussi sur la santé mentale des enfants

Depuis le mois dernier, 200 enquêteurs de l’Institut Scientifique de Santé Publique (ISP) sont en route pour sonder la santé de près de 6.000 ménages. A noter : cette fois-ci, l’enquête comprendra également des questions sur la santé mentale des enfants.

Screening à partir de l'âge de 2 ans

La nouvelle Enquête de santé s’accompagne aussi d’un examen médical, mais ce n’est pas la seule nouveauté. Pour la première fois, elle examinera aussi la santé mentale des enfants à partir de l’âge de 2 ans. Le nombre de jeunes entre 15 et 24 ans confrontés à des problèmes psychiques est en effet préoccupant.

Les chercheurs de l’ISP partent du principe que ces problèmes commencent déjà bien avant l’âge de 15 ans. Pour les enfants de moins de 15 ans, ce sont les parents qui répondront aux questions. Ce nouveau volet a été ajouté à la demande de la Ministre de la Santé publique Maggie De Block, qui souhaite obtenir une image plus précise de la santé mentale des jeunes belges.

Autres nouveautés

La nouvelle Enquête de santé comporte d’autres nouveautés. Elle contient par exemple pour la première fois des questions sur la dépendance au jeu et sur la cigarette électronique. L’ISP veut également suivre de plus près les effets du vieillissement de la population. Un module sur la vulnérabilité des personnes âgées a dès lors été ajouté à l’enquête. Plus d’infos ? Consultez le site de l'ISP

Autres articles

L’influence du stress sur votre digestion

Le trac, une jolie femme ou un bel homme qui croise vos pas, le chagrin d’avoir perdu un être cher … Le stress, le sentiment amoureux et le chagrin intense sont autant d’émotions très différentes, mais qui ont un effet comparable sur notre système digestif. Comment se fait-il que notre cerveau exerce un tel effet sur nos intestins et vice versa : comment la digestion influence-t-elle la manière dont nous nous sentons ? 

Travailler et vivre à nouveau plus proche ensemble

Bientôt, nous travaillerons et vivrons à nouveau plus proches les uns des autres. Cela crée de la peur, de l'insécurité et de la méfiance face à une éventuelle infection ou à un comportement sûr.  L’angoisse s’amplifie généralement lorsque vous tentez de la réprimer. En parler peut vous aider – que ce soit avec des collègues, des proches ou d’autres personnes.

Les tensions relationnelles dues au coronavirus : comment les affronter ?

Les mesures prises par les autorités sont source de beaucoup de confusion et à l’origine de réorganisations au travail et dans la vie privée. Nous devons jongler entre différents rôles en un seul endroit : travailler, être parent, être professeur, être partenaire. Cela provoque beaucoup de confusion ! Nous sommes tous à la recherche d'une structure claire et vivable.