La Mutualité Partena lance la Ligne d'écoute

Depuis le 1er janvier, les clients de la Mutualité Partena peuvent bénéficier gratuitement de consultations auprès d'un psychologue clinicien agréé grâce à la ‘Ligne d'écoute Partena’. La mutualité veut ainsi rendre l'aide psychologique accessible au plus grand nombre. Hautement nécessaire, à en croire une étude à grande échelle des universités de Louvain et de Gand, selon laquelle en Région flamande, 1 personne sur 4 affronte des problèmes de santé mentale, et 1 travailleur sur 2 craint d'être victime d'un burn-out dans les 5 ans*.
La Mutualité Partena lance la Ligne d'écoute

5 entretiens gratuits

En appelant le 0800 88 0 81, vous avez un psychologue clinicien agréé au bout du fil. Vous avez droit chaque année à 5 entretiens gratuits de 45 minutes à une heure. Le premier entretien consiste en une prise de contact. Le psychologue décide ensuite si d'autres entretiens  téléphoniques sont indiqués, ou si vous devez être aiguillé vers un autre intervenant. Vous choisissez si vous poursuivez avec votre premier interlocuteur, ou si vous préférez avoir affaire à quelqu'un d'autre. Quelques précisions importantes :

  • Vous pouvez appeler du lundi au vendredi, de 8 à 21h.
  • Il n'y a pas de listes d'attente, contrairement à ce qui se passe chez les psychologues travaillant en cabinet.
  • Si tous les psychologues sont en ligne, un psychologue vous rappelle dans les 24h au plus tard.
  • La Ligne d'écoute est indépendante de la  mutualité, et respecte strictement le secret professionnel

Le seuil financier

Au travers de cette initiative, nous voulons essentiellement abaisser le seuil pour chercher une aide psychologique. L'assurance maladie légale ne prévoit qu'un remboursement limité pour l'aide psychologique alors que les besoins sont criants. Une consultation 40 minutes à une heure revient facilement à 60 euros.
Sarah Masschelein, porte-parole de la Mutualité Partena

Appeler un psychologue

La nouveauté réside dans le fait que vous pouvez appeler un psychologue, une pratique encore peu usitée en Belgique, mais qui offre une plus-value incontestable. “Il n'est pas évident de franchir le premier pas pour prendre rendez-vous avec un psychologue, et de dévoiler ses états d'âme à un 'inconnu'. C'est plus facile par téléphone. Et en plus, il ne s'agit pas de bénévoles à l'autre bout du fil mais de psychologues agréés”, comme le confirme Sarah Masschelein.  

Une expertise par rapport au surmenage et au burn-out

La Ligne d'écoute est ouverte à toutes les problématiques, mais dispose d'une expertise particulière pour ce qui concerne le surmenage et le burn-out. Des chiffres récents montrent en effet que notre résistance mentale n'est pas des meilleures. Une enquête menée en 2017 par plusieurs universités révèle ainsi qu'en Région flamande, 1 personne sur 4 affronte des problèmes de santé mentale et qu'1 travailleur sur 2 craint de connaître un burn-out dans les 5 ans*.

En 2017, la première année où l'INAMI a comptabilisé les cas de burn-out séparément, non moins de 28.000 travailleurs en Belgique étaient en incapacité de travail depuis plus d'un an pour cause de burn-out.**

Mieux vaut prévenir que guérir

Avec le lancement de la Ligne d'écoute Partena, la mutualité appelle aussi à briser le tabou autour de l'appel à l'aide.

Il s'agit souvent de leur première expérience d'entretien avec un psychologue, et les gens disent ensuite : ‘ça s'est très bien passé’, ou ‘c'est la première fois que raconte cela à quelqu'un’ ...
Iris Albrecht, psychologue à la Ligne d'écoute

“Nous avons souvent affaire à des gens pour qui la coupe est pleine, qui sont au bout du rouleau. Nous atteignons ainsi beaucoup de personnes, qui autrement, n'auraient pas accès à l'aide. C'est souvent la première fois qu'ils s'entretiennent avec un psychologue. Iris Albrecht souligne l'importance de la prévention : “L'expérience nous apprend que les gens attendent souvent pour vraiment chercher de l'aide. En fait au moment où ils ont le sentiment qu'ils ne pourront pas s'en sortir tout seuls … Il apparaît que le processus de rétablissement est plus court quand on n'attend pas que 'la lumière s'éteigne'.” 

Cette initiative aide à abaisser le seuil pour chercher une aide psychologique et à briser le tabou toujours bien présent autour des problèmes psychiques.
La Ministre de la Santé Publique Maggie De Block

La Ministre de la Santé Publique Maggie De Block se réjouit de cette initiative. “Cela aide à abaisser le seuil pour chercher une aide psychologique professionnelle et à briser le tabou toujours bien présent autour des problèmes psychiques. C'est aussi un beau complément à ce que les autorités font. Fin mars, nous commencerons à rembourser la consultation d'un psychologue clinicien pour les adultes. C'est le premier pas, crucial, vers un remboursement général. Que des mutualités apportent leur soutien à cette offre au travers de leur assurance complémentaire est positif pour les citoyens.”

Davantage d'informations

Vous aimeriez refaire le tour de vos avantages en tant que client de la Mutualité ? Voici les informations à ce propos.

*Via Belga, 22 avril 2017 Des chercheurs de la KU Leuven, de la VUB, de l'UGent et de la Haute école Odisee à Bruxelles ont interrogé 3.350 salariés à plein temps et 1.170 indépendants par rapport à  leur niveau de stress. 
**Inami, https://www.inami.fgov.be

 

Autres articles

Du calme chez vous, de l’espace dans votre tête

Chez Partena Aide à domicile, nous constatons que nos aide-ménagères doivent souvent commencer par débarrasser avant de pouvoir s’attaquer au nettoyage de l’habitation. C’est pourquoi toutes nos coaches en nettoyage ont suivi une formation spécifique centrée sur le rangement. Nous sommes heureux de partager avec vous leurs 10 meilleurs conseils.