La cigarette électronique, une solution saine ou pas ?

Un risque de surdosage de nicotine, une qualité variable et aucune preuve qu'elle soit moins nocive que les cigarettes normales. La cigarette électronique présente différents dangers. 
La cigarette électronique, une solution saine ou pas ?
La cigarette électronique présente différents dangers. L'agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) et le SPF Santé publique mettent en garde les gens qui veulent arrêter de fumer de cette manière.

Pas d'autorisation

Les cigarettes électroniques sont des appareils en forme de cigarette, de cigare ou de pipe, comprenant un liquide et un élément de chauffe électronique. Elles sont souvent vendues sur Internet et ne doivent pas satisfaire aux exigences de qualité du secteur pharmaceutique.

L'AFMPS n'a jusqu'à présent pas émis d'autorisation pour une cigarette électronique en tant que médicament pour arrêter de fumer. L'agence en déconseille donc fortement l'utilisation.

Risque d'overdose de nicotine

Le principal danger des cigarettes électroniques est la dose de nicotine qu'elles libèrent. Ces petits appareils sont conçus pour limiter le nombre d'inhalations, mais un système qui fonctionne mal peut libérer une dose inadéquate. Ce n'est pas sans danger, car une dose de 10 mg peut avoir une issue fatale chez un enfant.

Par ailleurs, le SPF Santé publique signale que les cigarettes électroniques sont aussi interdites dans les lieux où il est interdit de fumer des cigarettes habituelles.

Autres articles

Comment reconnaître une piqûre de tique

Elles se cachent dans les herbes hautes ou les buissons et apprécient une goutte de sang : les tiques ! Nous allons vous en dire plus sur ces 'bestioles' ressemblant à des araignées. Où pouvez-vous en trouver ? Comment reconnaître les morsures de tiques et comment les traiter ? Et qu'est-ce au juste que la maladie de Lyme ?
03 juin 2021

Le vaccin Johnson & Johnson : uniquement pour les plus de 41 ans

La Conférence interministérielle (CIM) Santé publique a pris la décision de limiter provisoirement l’utilisation du vaccin de Johnson & Jonhnson (Janssen) aux personnes âgées de 41 ans et plus. Avant de prendre d’autres éventuels décisions, la CIM considère qu'il est important que l'EMA (l’Agence européenne des médicaments) fasse le point sur les avantages et les risques du vaccin de Janssen.