ActuVivre sainement
05 juillet 2019

partagez

La chirurgie de l'obésité, aussi pour les jeunes ?

Actuellement, seuls les adultes qui répondent à certaines conditions reçoivent un remboursement pour la chirurgie de l'obésité. Les jeunes devraient-ils également y avoir droit ? Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) estime qu'une telle extension du remboursement est une bonne idée.

Gain de santé à long terme

En 2016, les chirurgiens de notre pays ont effectué plus de 13.000 interventions contre l'obésité, soit une augmentation de 80 % au cours des sept dernières années. Actuellement, seuls les adultes sont remboursés sous certaines conditions, mais selon le KCE, les jeunes devraient également recevoir un tel remboursement. Leur perte de poids après l'opération semble être comparable à celle chez l'adulte. De plus, l'investissement de l'assurance maladie est relativement faible, comparé au gain de santé à long terme. Les avantages pour la santé peuvent même entraîner des économies en prévenant d'autres maladies comme l'hypertension artérielle et le diabète.

A titre exceptionnel et dans des conditions strictes

Le KCE propose donc d’étendre le remboursement aux jeunes, mais dans des conditions strictes. La chirurgie de l'obésité pour ce groupe cible doit rester une exception : uniquement en cas de grande nécessité médicale, et pratiquée par une équipe multidisciplinaire dans un centre spécialisé. De plus, les jeunes obèses ont souvent des problèmes psychiques que la chirurgie de l'obésité ne résout pas. 

Plus d’infos

Consultez le site du KCE

La Mutualité Partena rembourse le suivi d'un programme de guidance 

Les enfants et jeunes gens jusqu'à 17 ans accomplis bénéficient, sous certaines conditions, d'un remboursement en cas de suivi d'un programme de guidance en milieu hospitalier ou dans un centre multidisciplinaire agréé par les mutualités.
 

 

Autres articles

24 février 2020

Un réfrigérateur propre et sain

Nulle part on ne jette autant de nourriture que chez soi. Partena Aide à domicile veut agir par rapport à ce constat. Nos aide-ménagères collaborent ainsi à Gand au projet  Gent En Garde, soutenu par la Ville de Gand, FoodWIN et TalentIndex. Grâce à une formation en management du réfrigérateur, nos aide-ménagères sensibilisent leurs clients à l'intérêt d'avoir un réfrigérateur sain et écologique. Voici quelques bonnes choses à savoir pour bien gérer son réfrigérateur.
13 janvier 2020

Nous achetons tous de moins en moins de kilocalories

Depuis 2012, les Belges ont acheté environ 4 % de kilocalories de moins au supermarché. La composition des aliments dans les rayons des magasins est de plus en plus équilibrée. C'est ce que révèlent les chiffres de Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire belge.

Que propose le menu du jour ? Des légumineuses !

1 personne sur 4 ne peut citer qu'un, voire deux légumineuses. C'est dommage, parce qu'on ne peut les apprécier, faute de les connaître ! Les légumineuses ne sont pas seulement succulentes mais aussi riches en protéines, fibres, minéraux, vitamines et acides aminés. Mieux encore, selon l'économiste de la santé Lieven Annemans, en les intégrant à notre régime alimentaire, nous diminuons les risques de diabète, de cancer du sein et d'hémorragie cérébrale.