L'impact des sucres dans l'organisme et sur ma santé

Les sucres sont les principaux carburants de l’organisme, en particulier des muscles et du cerveau. Mais dissimulés dans les aliments et consommés en excès, ils augmentent le risque de surpoids et de caries dentaires. 
L'impact des sucres dans l'organisme et sur ma santé

Pourquoi avons-nous besoin de sucres ?

Simples ou complexes, les glucides fournissent l’essentiel de l’énergie indispensable au fonctionnement des cellules de notre organisme. Selon les recommandations de santé publique, les glucides doivent représenter 50 à 55% de notre apport énergétique journalier. 

Les sucres (glucides simples) passent rapidement dans le sang sous forme de glucose. Ils constituent des sources d’énergie immédiate pour l’organisme, notamment pour le cerveau et les muscles. 

Ils trouvent ainsi leur utilité dans certaines situations, notamment :

  • au petit déjeuner, après le long jeûne de la nuit, pour remettre en route notre organisme,
  • lors d’un effort physique intense, pour apporter rapidement de l’énergie,
  • lors de coup de fatigue ou d’hypoglycémie, pour nous aider à nous remettre d’aplomb.
Les glucides, et en particulier les sucres, sont donc de l’énergie utile, qui aident à améliorer les performances mentales, notamment la mémoire, et les performances physiques. Toutefois, leur consommation doit se faire sans excès

Consommation excessive?

Une consommation excessive de sucres, notamment au travers des boissons sucrées (sodas, jus de fruits…), entraîne un déséquilibre énergétique et pourrait être impliquée dans le développement du surpoids et de l’obésité chez les enfants et les adolescents. Elle est également soupçonnée d’être l’une des causes de maladies chroniques chez l’adulte. Enfin, la consommation de sucres comme le saccharose favorise le développement de caries dentaires. Le risque est d’autant plus élevé que la fréquence de consommation de produits sucrés au cours de la journée est importante. 

Quelle est la quantité de sucre que vous pouvez manger ?

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a récemment publié un rapport qui recommande de limiter la consommation de sucres à 10% de nos apports énergétiques de la journée. Les sucres à limiter sont :

  • les sucres ajoutés aux aliments par les fabricants, le cuisinier ou nous-même, à la maison,
  • les sucres naturellement présents dans le miel, les sirops et jus de fruits. 
Les sucres naturellement présents dans les fruits ou les produits laitiers ne sont donc pas concernés par cette recommandation.
 

Limitez surtout les 'sucres libres' :

  • Le sucre ajouté comme le sucre de canne suiker ou de betterava, le sirop d'agave ou d'érable, le sucre de fleur de coco, le siropp de riz, … Limitez-en la consommation pour les produits prêts à consommer que vous achetez (biscuits, ketchup, pâte à tartiner au chocolat, …) et pour vos préparations 'maison' (cake, yaourt au sucre,…). 
  • Les sucres issus du miel
  • Les sucres des sirops de fruits
  • Les sucres des jus de fruits (fraîchement pressés et préemballés, ainsi que les smoothies)

A retenir…

Pour ma santé, je retiens donc qu’il faut consommer des sucres mais en quantité raisonnable, en limitant ceux ajoutés aux aliments. Le grignotage répété de produits sucrés en dehors des repas et la consommation importante de boissons sucrées sont particulièrement à éviter ! 



Article tags:

Autres articles

24 février 2020

Un réfrigérateur propre et sain

Nulle part on ne jette autant de nourriture que chez soi. Partena Aide à domicile veut agir par rapport à ce constat. Nos aide-ménagères collaborent ainsi à Gand au projet  Gent En Garde, soutenu par la Ville de Gand, FoodWIN et TalentIndex. Grâce à une formation en management du réfrigérateur, nos aide-ménagères sensibilisent leurs clients à l'intérêt d'avoir un réfrigérateur sain et écologique. Voici quelques bonnes choses à savoir pour bien gérer son réfrigérateur.
13 janvier 2020

Nous achetons tous de moins en moins de kilocalories

Depuis 2012, les Belges ont acheté environ 4 % de kilocalories de moins au supermarché. La composition des aliments dans les rayons des magasins est de plus en plus équilibrée. C'est ce que révèlent les chiffres de Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire belge.

Que propose le menu du jour ? Des légumineuses !

1 personne sur 4 ne peut citer qu'un, voire deux légumineuses. C'est dommage, parce qu'on ne peut les apprécier, faute de les connaître ! Les légumineuses ne sont pas seulement succulentes mais aussi riches en protéines, fibres, minéraux, vitamines et acides aminés. Mieux encore, selon l'économiste de la santé Lieven Annemans, en les intégrant à notre régime alimentaire, nous diminuons les risques de diabète, de cancer du sein et d'hémorragie cérébrale.