partagez

L’hygiéniste bucco-dentaire pourra bientôt assister le dentiste

Pour obtenir un rendez-vous chez le dentiste, il faut parfois s’armer de patience. L'hygiéniste bucco-dentaire, une nouvelle profession paramédicale, devrait pouvoir rendre les soins bucco-dentaires plus accessibles. Actuellement, quelques 350 étudiants suivent cette formation et les premiers hygiénistes bucco-dentaires obtiendront leur diplôme en 2019.

Que peut faire l'hygiéniste dentaire ?

Un peu d’aide aux dentistes ne serait pas de refus. Les hygiénistes bucco-dentaires pourront effectuer certains actes préventifs de manière autonome : évaluation de l'hygiène bucco-dentaire, conseils sur les soins bucco-dentaires, élaboration d'un plan de soins préventifs, nettoyage des dents, etc. Ils pourront également réaliser certaines actions préparatoires et préventives sur instruction du dentiste : détartrage, enlèvement des sutures, polissage de la surface des racines des dents, utilisation d'appareils d'imagerie médicale, etc.

Un accès plus aisé aux soins bucco-dentaires 

Les hygiénistes bucco-dentaires ne devraient pas seulement réduire les temps d'attente chez le dentiste. Ils peuvent également rendre visite aux personnes âgées vulnérables dans les centres d'hébergement et de soins ou aux personnes à mobilité réduite dans les institutions. Ils contribuent ainsi à un meilleur accès aux soins bucco-dentaires. Actuellement, quelques 350 étudiants suivent déjà cette formation de bachelier et les premiers hygiénistes bucco-dentaires obtiendront leur diplôme en 2019.

Autres articles

Assuré complètement et pour la vie grâce à Dentalia Plus et à la Mutualité Partena

Depuis le 1er janvier 2021, la Mutualité Partena rembourse jusqu'à 1. 050 euros pour l'orthodontie. C'est beaucoup plus que les 375 euros appliqués jusqu’ici. Et avec la solide protection de l'assurance soins dentaires Dentalia Plus, qui rembourse chaque année jusqu'à 1.250 euros pour les frais d'orthodontie et de soins dentaires, Partena vous offre une protection complète et à vie contre les lourdes dépenses de soins dentaires