ActuVivre sainement
31 octobre 2017

partagez

Faut-il armer les enfants contre le burn-out ?

De bonnes habitudes acquises dès le plus jeune âge perdurent dans le temps ! C’est la raison pour laquelle le Conseil Supérieur de la Santé recommande d’être attentif dès la première année d’apprentissage à la gestion du stress et aux pensées négatives chez les enfants. 

Endiguer l’avalanche des burn-outs

Les enfants sont soumis à une pression toujours croissante. Pour maîtriser l’augmentation des burn-outs dans notre société, le Conseil Supérieur de la Santé plaide pour accorder plus d’attention à la gestion du stress et au bien-être dans l’enseignement. Et ce, dès la première année d’école. Les écoliers aussi doivent apprendre à se détendre, vider leur tête et prendre distance par rapport à leurs devoirs. 
Il ne s’agit pas de leur expliquer en quoi consiste précisément un burn-out, mais bien d’armer les enfants contre le burn-out
La psychologue de la santé Elke Van Hoof, experte au Conseil Supérieur de la Santé

Certificat de qualité pour les coaches burn-out

Le Conseil Supérieur de la Santé recommande également des formations reconnues et un certificat de qualité pour les coaches spécialisés en burn-out. Actuellement, tout le monde peut en effet se proclamer coach en ce domaine. "Il convient d’être critique face aux nombreux coaches et thérapeutes qui se présentent comme des spécialistes du burn-out sans disposer des compétences nécessaires", souligne le Conseil Supérieur de la Santé.

Un remboursement de la mutualité

La Mutualité Partena accorde un remboursement des frais de consultation d'un psychologue ou d'un psychothérapeute pour les enfants et les jeunes gens.

 

Autres articles

07 février 2020

Plus d’1 Belge sur 10 souffre d’un trouble mental

Dans notre pays, un peu plus d’1 adulte sur 10 souffre d’un trouble mental, comme l’anxiété ou la dépression. 1 enfant et adolescent sur 10 manifeste également une difficulté d’ordre psychologique ou comportemental. C’est ce qui ressort de l'Enquête de santé 2018 de Sciensano.
10 décembre 2019

Voici comment vous pouvez apporter une aide face à la solitude

Les journées d’hiver peuvent être longues et obscures... Si vous avez un peu de temps libre à l’occasion des fêtes de fin d’année, vous pourriez peut-être en profiter pour briser la solitude de quelqu’un de votre entourage. Voici un peu d’inspiration. Si vous êtes isolé(e) ou que vous ne vous sentiez à l’aise nulle part, vous pouvez vous adresser à la Ligne d’écoute Partena pour un entretien.